Du 22 au 24 octobre 2019 s’est tenu à Sotchi en Russie, le premier Sommet Russie-Afrique, avec la présence effective de plusieurs chefs d’États d’Afrique, des hommes d’affaires mais aussi des personnes influentes du continent au rangs desquelles, le béninois Moïse Kérékou, directeur de la Maison du Savoir et des Opportunités, invité ès qualité de spécialiste des questions d’intégration africaine et de panafricanisme.

La participation du Directeur de la Maison du Savoir et des Opportunités (MSO) à cette rencontre de haut niveau sur invitation du président Russe Vladimir Poutine a été l’occasion pour Moïse Kérékou de parler du MSO, un Fonds d’Investissement et de Solidarité qui se veut participative et inclusive. En effet, la Russie qui entend être plus présent économiquement sur le continent avec l’augmentation de ses exportations et en y travaillant pour instaurer une nouvelle dynamique qui pousse le continent sur la voie du vrai développement, a besoin de l’apport des hommes d’affaires africains pour réussir ce challenge.

Ainsi, la Maison du Savoir et des Opportunités qui est un fonds d’investissement regroupant plus d’un millions d’africains à travers une contribution solidaire de 10 000 FCFA en vue de créer un fonds d’investissement qui sera mis à disposition des entrepreneurs et hommes d’affaires africains, des opportunités d’affaires et d’investissements, sera d’une importance capitale dans la mise en œuvre et la réussite de la nouvelle politique de la Russie en Afrique.

Le Directeur de la Maison du Savoir et des Opportunités, Moïse Kérékou a donc au cours de son séjour en Russie dans le cadre du sommet Russie-Afrique, présenté sa structure aux différentes sommités du monde politique, économique et des affaires d’Afrique et de Russie. Car ni plus ni moins, dans cette démarche gagnant-gagnant qu’en visage la Russie avec le continent africain, les investissements des hommes d’affaires africains sera indispensable.

Pour rappel, Moïse Kérékou qui prône un panafricanisme plus policé et plus scientifique basé sur la raison, le renforcement et une nouvelle gouvernance des institutions régionales et panafricaines, est un diplômé de Sciences politiques, auteur de l’ouvrages très célèbre « Union Africaine et processus d’intégration » qui a reçu en mars dernier à Paris le prix Turgot du livre économique de la francophonie. Ce livre analyse les faiblesses de l’Union Africaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here