Le pétrole et le gaz ont été découverts sous son mandat. Des ressources naturelles qui viennent s’ajouter à d’autres, tels que l’or, le fer et les phosphates.

Pour leur exploitation le Président Macky Sall a choisi de s’inscrire dans la dynamique de gestion saine et durable :«Dès mon accession à la magistrature suprême en 2012, j’ai placé la gouvernance transparente des ressources naturelles au rang des priorités du Gouvernement », soulignait-il à l’occasion de la Conférence africaine sur la transparence de la propriété réelle ». Pour ce faire, explique le Président Sall : « la Constitution a été révisée par référendum en mars 2016 pour introduire le droit de propriété des ressources naturelles au peuple et la gestion transparente desdites ressources ».Exploitation au profit du Sénégal et des Sénégalais,  mais également obligation de transparence. Car, rappelle le Président MackySall : « Dans le même esprit, j’ai créé l’OFNAC, Autorité administrative indépendante dotée d’importants pouvoirs d’investigations, d’auto-saisine et de saisine directe de la justice en vue de renforcer le cadre institutionnel de lutte contre la fraude et la corruption ». C’est donc dire que pour la gestion des ressources naturelles du Sénégal, le Président MackySall a opté pour une gestion durable. C’est ce qui explique la mise sur pied de Cos Pétrogazet « le vote d’une loi en 2012 sur la transparence dans la gestion des finances publiques, et l’adhésion du Sénégal à la Norme ITIE en 2013, en tant qu’instrument international crédible pour évaluer la manière dont les Etats gèrent les ressources minières, pétrolières et gazières ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here