Très discrète et silence sur les questions de l’actualité politique de son pays depuis sa libération, à 03 mois de la présidentielle du 31 octobre prochain, l’ex-première dame de Côte d’Ivoire, Simone Gbagbo, a fait une sortie médiatique ce mardi 11 Août à la résistance du couple Gbagbo, lors d’une conférence de presse.

En effet, pour l’ex Première, communément appelé « dame de fer », Simone Gbagbo, il était question par cette conférence, d’inviter le président ivoirien, Alassane Ouattara, à amnistier son mari Laurent Gbagbo pour lui permettre de retrouver sa place sur la liste électeur en prenant une loi d’amnistie en sa faveur. « Je vais appeler le chef de l’État Ouattara à prendre une loi d’amnistie pour rendre le président Laurent Gbagbo éligible (…) Que ce dernier décide de candidater ou pas à cette élection, qu’il soit éligible », a déclare Simone Gbagbo au cours de la conférence de presse.

En outre, l’ex-première dame a plaidé pour la délivrance d’un passeport diplomatique à son époux, bloqué à Bruxelles où il réside depuis sa remise en liberté par la CPI; et ce, en dépit de l’assouplissement des conditions assorties à sa libération. Assouplissement, qui permet à l’ex président de voyager dans tous les pays du monde y compris son pays la Côte d’Ivoire pourvu que ces pays pourvu ceux-ci acceptent l’accueillir. Elle a également demandé au président Ouattara de libérer  tous les détenus militaires de la crise post-électorale et autres prisonniers d’opinions détenus.

Il convient de rappeler que cette sortie médiatique de la « dame de fer », intervient à un moment où la Côte d’Ivoire  se trouve à la croisée du chemin avec les exclusions de Laurent Gbagbo, de Charles Blé Goudé  et surtout de Guillaume SORO condamnation par contumace à 20 ans de prison par la justice ivoirienne, de la liste provisoire des électeurs. Mais surtout la déclaration de candidature du président sortant Alassane Ouattara, pour son troisième mandat à la tête du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here