En réponse à la légitime question posée par beaucoup de Togolais et leaders d’opinion de savoir, « quel Premier Ministre pour un Togo émergent et prospère »? Ou encore « pourquoi la nouvelle équipe Gouvernementale tarde à venir « ?, le Président de l’Association « L’Etat C’est Moi » (AECM), l’Apôtre Amétépé Stéphane se prononce et analyse de façon scientifique, le contexte actuel de la vie sociopolitique du Togo qui doit conditionner le choix de l’exécutif.

En effet, parlant d’abord du retard qu’accuse Faure Gnassingbé à dévoiler la composition du nouveau gouvernement, le serviteur de Dieu et président de l’AECM pense qu’ « il ne s’agit pas de précipiter les choses et passer à côté. Il faut un Premier Ministre capable de répondre aux attentes du peuple qui a renouvelé sa confiance à Faure Gnassingbé. Le Président doit avoir un Chef du Gouvernement capable de s’adapter à la réalité du pays », explique-t-il pour justifier le fait que la nouvelle équipe gouvernementale n’ait pas encore été mise en place. L’homme de Dieu tout en saluant la victoire écrasante du candidat de l’Union pour la République (UNIR) lors du scrutin du 22 février dernier, propose au Chef de l’Etat réélu du Togo deux personnalités qu’il juge charismatiques qui pourront l’aider à conduire la politique générale de la nation en vue de la mise en œuvre de l’objectif de développement du Togo.

Ainsi, il s’agit notamment des Maîtres Agnina Yacoubou, président du parti Cercle des Leaders Emergents (CLE) et de Tchassona Traoré Mohamed, président du Mouvement Citoyen pour la Démocratie (MCD). Selon l’Apôtre Stéphane Amétépé, ces deux personnalités politiques du Togo connues surtout dans le domaine juridique, possèdent un curriculum vitæ bien fourni et des qualités requises pour mener à bien les affaires de la cité pour le bonheur des concitoyens togolais.

Maître Agnina Yacoubou

Le Président du parti politique Cercle des Leaders Emergents (CLE), Professeur de droit dans les universités du Togo et Avocat au barreau du Togo, Me Yacoubou Agnina, se révèle, non seulement aux yeux de l’Apôtre Amétépé mais aussi de plusieurs observateurs comme un candidat sérieux pour prendre les commandes de la primature et répondre aux aspirations des togolais. En effet, guidé par la recherche de dialogue et de compromis, ce théoricien et praticien de droit, semble être celui qui peut conduire la politique de Faure Gnassingbé avec la poursuite des réformes tant politiques, économiques que sociales, acceptées par tous, dans un atmosphère politique un peu tendu avec les contestations poste-électorales.

Directeur de cabinet au ministère de la justice pendant 07 ans, l’homme requière des expériences nécessaires et des attitudes pour redresser l’administration publique et conduire le Togo vers l’émergence dont certains acquis sont déjà palpables et perceptibles. Maître Agnina Yacoubou, ayant une vision partagée, les mêmes projets de société avec ceux du candidat de la mouvance présidentielle, s’est abstenu de se présenter comme Candidat à l’élection présidentielle dernière et a apporté son soutien indéfectible au locataire du palais de la Marina. Pour le Pasteur Stéphane, OUI, il peut être l’homme de la situation.

Mohamed Tchassona Traoré

                                 Tchassona Traoré Mohamed                          

Vu la pertinence de son programme de société, il apparaît également comme l’un des leaders politiques crédibles pour conduire le Gouvernement sous ce nouveau mandat de Faure Gnassingbé. Notaire de son état, Tchassona Traoré Mohamed, tout comme Maître Yacoubou Agnina, se dégage comme un juste milieu des forces politiques du pays susceptible de faire l’unanimité pour redémarrer le train de l’émergence d’un Togo qui est déjà sur la bonne voie. Partisan d’une gouvernance participative et préoccupé par le bien-être des populations, l’homme est un trésor précieux qui a fait ses preuves sur l’échiquier national et international.

En effet, attaché de justice au parquet de Lomé et Membre du Conseil International notarial (la liste n’est pas exhaustive), il est également partisan d’une unité d’action de toute la classe politique togolaise autour du développement du Togo. Il a donc un profil qui correspondrait, selon l’Apôtre Amétépé à celui d’ « un Premier Ministre rassembleur qui incarne le renouveau » dont le Togo a besoin pour son émergence.

En définitive, pour le président de l’AECM, le Président de la République Faure Gnassingbé, a besoin d’un homme de consensus pour continuer l’exécution totale de la mise en oeuvre de l’ambitieux programme national de développement du (PND), pour le bonheur des togolais. Aujourd’hui, plus question de militantisme mais des personnes capables d’aider le chef de l’État à poser les jalons d’un Togo émergent. Car, plébiscité à plus 70%, voudra dire que les togolais de tout bord politique sont unanimement d’accord sur la continuité. Il faut donc un chef du gouvernement qui cadre avec cette aspiration de la majorité des togolais. Faure Gnassingbé peut donc à présent opérer son choix en toute aisance pour la réussite de son nouveau quinquennat qui a beaucoup d’attentes de la part des populations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here