La CEDEAO accepte la victoire d’Umaro Sissoco en Guinée Bissau.

L’organisation-ouest africaine « note que la Commission nationale des élections a proclamé à trois reprises les résultats définitifs de la présidentielle, même si les incompréhensions avec la Cour suprême n’ont pas permis de régler le contentieux électoral », et prend cette décision « après analyse approfondie de la situation politique du pays ». C’est du moins le contenu du communiqué que nous avons reçu. Ainsi, le chef de l’Etat bissau guinéen doit au plus tard nommer un premier ministre le 22 mai prochain.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here