Le candidat sortant Macky Sall risque d’avoir un second mandat puisque les tendances sont favorables de son côté. Quelle est sa formation professionnelle et politique ?

Macky Sall est né le 11 décembre 1961 à Fatick, ville située à 150 km au sud de Dakar. Deuxième fils d’une famille de cinq enfants (quatre garçons et une fille, le désormais Président de la République du Sénégal est élevé dans sa région natale de Fatick puis dans le Fouta par son père Amadou Abdoul Sall parti vivre dans le Sine pour des raisons professionnelles. Sa mère Coumba Timbo qui a suivi son époux à subvenir aux besoins de la famille. De l’enfance de Macky Sall, on retient (d’après un de ses oncles un jeune garçon discipliné, respectueux de ses aînés, calme et très attiré par les études. Contrairement à ses prédécesseurs (Abdoulaye Wade et Léopold Sédar Senghor qui ont fait une bonne partie de leurs études à l’étranger), Macky Sall est un pur produit du système éducatif sénégalais. Sur ce point, il rappelle un plus l’ancien président Abdou Diouf qui a effectué toutes ses études au Sénégal pour devenir administrateur civil avant de se lancer dans la vie politique. Après son baccalauréat, Macky Sall a suivi des études à l’Institut des sciences de la terre de Dakar (IST) pour obtenir le diplôme d’ingénieur, géologue et géophysicien. Doté d’un leadership inné, Macky Sall s’ouvrit très tôt aux associations nationales et internationales de géologues et de géophysiciens. Il exerce dans son domaine jusqu’en mai 2001 date à partir de laquelle il fût repéré par le président Wade qui décide de lui confier le poste de Ministre des mines, de l’industrie et de l’hydraulique. C’est le début d’une ascension politique très rapide. L’on peut dire sans risque de se tromper que sa victoire était claire ; c’est un parcours d’un homme courageux, pragmatique et déterminé. Probablement, il sera réélu selon les informations dont nous disposons, il incarne l’espoir de tout un peuple en particulier celui de la jeunesse et des femmes. Il a l’obligation de relever le défi et de rompre avec les pratiques clientélistes et névrotiques de son prédécesseur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here