Accueil Actualite Pour lutter contre la contrebande, la Tanzanie lance le premier centre de...

Pour lutter contre la contrebande, la Tanzanie lance le premier centre de négoce d’or

3019
1
Spread the love
Face à la montée du trafic de l’or en contrebande dans la région d’Afrique de l’est,  la Tanzanie va lancer un centre international de négoce aurifère dans la région riche en or de Geita, le premier en Afrique de australe. Objectif, lutter contre la contrebande de l’or dans la région.

Cette décision a été approuvée en février denier par le Parlement en votant favorablement la loi sur l’exploitation minière afin de permettre à la Commission des mines de créer des centres d’achat et de vente de minéraux. Cette nouvelle loi allège la charge de la retenue à la source de 5% et d’une taxe sur la valeur ajoutée de 18%. Cela laisse les détenteurs d’une licence à une obligation fiscale de 7% seulement. La Tanzanie entre  ainsi dans le cercle très fermé de l’Afrique du Sud et du Botswana, qui disposent déjà respectivement d’un hub d’échange d’or et d’un marché de lingots de diamants.

Le lancement de ce centre, est prévu cette  fin mars et constitue un des réformes introduites par les dirigeants tanzaniens  dans le secteur minier au cours des trois dernières années pour lutter contre la contrebande de minéraux. Ce centre aurifère permettra de faciliter le commerce des minéraux et va garantir le payement des taxes par les entreprises. Ces réformes  voulues par le président John Magufuli permettront à la Tanzanie d’assurer la modernisation de son commerce de l’or. « Nous ne profitons pas de notre or comme il se doit », a -t-il déclaré pour justifier sa décision. Il convient de noter que Geita produit plus de 40% de l’or exporté du pays. Et selon le commissaire régional de Geita, Robert Gabriel, chacun des cinq districts de la région aura un centre de collecte d’or pour les mineurs artisanaux et deux banques où se déroulera le commerce de l’or.

Pour rappel, l’essentiel des revenus en impôts de la Tanzanie proviennent de l’exploitation de l’or. En septembre dernier, les revenues du pays en or étaient estimées à 461.000 dollars, contre 74.000 dollars enregistré en 2015. Outre l’or, les richesses minérales de la Tanzanie sont composées de l’étain, le nickel, le fer, le cuivre, le zinc, le plomb, les diamants et l’uranium.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Holler Box

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez le meilleur de l'information panafricaine.
Holler Box