En effets c’est un budget en hausse d’environ 8,7% par rapport à celui de 2022 qui a été validé par les parlementaires communautés de la CEDEAO. Ce budget s’équilibre en recettes et en dépenses à 418 072 408 Unité de compte (UC) soit un montant d’environ 375 à 400 milliards de FCFA. Élaboré par le comité administration et finances (CAF) de la Commission de la CEDEAO, ce budget selon sa présidente, Cristina Pereira, qui a présenté le projet devant  les parlementaires, met en exergue 4 objectifs à savoir: le renforcement de la paix et de la sécurité régionale ; l’approfondissement de l’intégration régionale ; la promotion de la bonne gouvernance dans les Etats membres  et l’appui à un développement inclusif et durable dans les pays membres. 

Dans le souci d’atteindre ces objectifs, la Commission a initialement présenté un projet de budget initial à la commission administration finances et budget(CAFB) du Parlement estimé à 427 979 594 UC. L’arbitrage de la CAFB a permis d’approuver un budget estimé à 422 722 325 UC qui a été soumis à la plénière pour adoption. Ceci conformément aux dispositions de l’article 11 du Protocol additionnel de l’organisation régionale. En plénière, les parlementaires dans leur  arbitrage souverain,  ont approuvé le budget consolidé à un montant de 418 072 408 UC. Les travaux de session du parlement de la CEDEAO se sont poursuivis après l’approbation de ce budget Communautaire, avec  l’audition des rapports pays.

Il convient de rappeler que le budget de la CEDEAO est financé entre  70 et 90% par les prélèvements communautaires et de 10 à 30% par l’appui de partenaires extérieurs. Le prélèvement communautaire est une taxe de 0,5% imposé sur les marchandises provenant des pays non membres de la CEDEAO.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here