Spread the love

 

En effet, l’opposant nigérien Hama Amadou, contrairement aux affirmations du ministre nigérien de l’intérieur, s’est rendu de lui-même au poste de police de Niamey. Objectif, se faire écouter par la police judiciaire sur les accusations portées contre lui et selon lesquelles il serait dernière les troubles de ces derniers jours ayant fait officiellement deux morts et plusieurs personnes interpellées. Il est arrivé au poste de police selon nos informations, accompagné par deux de ses avocats pour être interrogé sur les faits à lui reproché.

Pour rappel, jeudi devant la presse, le ministre de l’Intérieur accusait Hama Amadou d’être derrière les troubles de ces derniers jours. Précisons que Hama Amadou qui avait été accusé de trafic de bébé et emprisonné avant d’être libéré pour raison de santé,  n’était pas candidat à l’élection présidentielle, sa candidature ayant été invalidée. Il a ensuite soutenu la candidature de l’ancien président, Mahamane Ousmane.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here