Spread the love

Emprunt à la menace jihadiste affiliés au groupe Etat Islamique depuis 2017 qui font rage dans le pays, les autorités gouvernementales mozambicaines, ont annoncé vendredi avoir abattu cinquante djihadistes de ce groupe armé.

En effet, les autorités affirment que ces jihadistes ont été éliminés au cours d’une opération militaire qui a eu lieu les 13 et 14 mai dans la province du Cabo Delgado, dans l’extrême-nord du pays. Une province très riche en gisements gaziers sous-marin et qui est régulièrement attaqué par  depuis 2017, par des groupes jihadistes de l’Etat islamique.

Selon le ministre de l’intérieur, les attaques de ces groupe ont eu beaucoup de dégâts dans la province avec notamment, onze villages détruits ainsi que des infrastructures, 6 civils enlevés et 14 personnes disparues. Et c’est cette montée en puissance de la violence qui a poussée les autorités à faire cette intervention musclée dans la province.

Il convient de noter que ces derniers mois, les ces groupes jihadistes n’ont de cesse multipliés les attaques contre les grande villes du pays ainsi que les symboles du pays. Au moins 150 000 personnes ont dû se déplacer vers d’autres villes du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here