La situation reste toujours tendue entre le Mali et la France, deux citoyens français membres de l’ambassade de France au Mali ont été interpellés jeudi 15 septembre à Bamako avant d’être libérés vendredi.

En effet, selon nos confrères du site d’information abamako qui citent l’Agence France Presse (AFP),  » les deux membres de l’ambassade, de nationalité française, ont été interpellés jeudi en milieu de journée au centre-ville alors qu’ils prenaient des photos d’un terrain de football devant servir de point de rassemblement pour les ressortissants français en cas d’évacuation forcée » l’AFP citant une source diplomatique française à Bamako. Les deux citoyens français ont été « libérés vendredi matin après des échanges fructueux entre les deux parties », a précisé cette source française à l’AFP.  Cette information a été confirmée par Paris. « Deux agents de l’ambassade ont été brièvement retenus par les autorités maliennes. Ils ont été libérés après des échanges entre l’ambassade avec les autorités maliennes. Nous n’avons pas d’autre commentaire à faire », a déclaré le Quai d’Orsay.

Selon nos confrères, une source diplomatique malienne a aussi confirmé l’information en précisant que cette brève interpellation est liée à des raisons sécuritaires.  « Pour des raisons de sécurité, deux ressortissants français arrêtés et soupçonnés dans un premier temps d’espionnage ont été libérés. Les vérifications nécessaires ont été faites », a-t-elle déclaré. C’est dans un contexte déjà tendu entre Bamako et Paris que cette situation est intervenue, confirmant encore une fois le niveau de détérioration des relations entre le Mali et la France. Déjà sur les réseaux sociaux, l’information  circulait et les commentaires faisaient croire qu’il s’agissait de « deux espions français » qui avaient été arrêtés.

C’est aussi dans un contexte tendu entre Bamako et Abidjan relativement aux 49 militaires ivoiriens interpelés le 10 juillet dernier à l’aéroport de Bamako et accusés de tentatives de déstabilisation du Mali qu’intervient cette brève interpellation de ces deux citoyens français de l’ambassade de France au Mali.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here