Au Mali, le chef suprême des armées, Col Assimi Goïta a reçu jeudi 08 décembre 2022, les Chefs d’Etats-Majors et Directeurs de services des Armées. Ceci dans le cadre de la session du Comité de Défense de la Défense Nationale.

En effet, cette rencontre a été l’occasion pour les Chefs d’État-Majors et Directeurs de services des Armées de faire l’état des lieux et d’annoncer des perspectives d’avenir en matière de la sécurisation du pays et la lutte contre le terrorisme.  D’entrée de jeu, le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Colonel Sadio CAMARA, les objectifs que s’est fixé, le Chef Suprême des Armées, le président Assimi Goïta a son investiture le 7 juin 2021. Objectifs qui selon lui, ont comme priorité absolue la sécurisation du territoire national, car il ne peut avoir de développement sans sécurité. « Cette priorité est justifiée par l’état de l’outil de défense, la dégradation de la situation sécuritaire dans notre pays, ainsi que la prise en compte des préoccupations fondamentales et des aspirations légitimes de nos populations », a expliqué le ministre, qui salue la dynamique de reconstruction de notre outil de défense. Pour le colonel Sadio CAMARA, c’est cette dynamique, qui a permis actuellement les « avancées significatives dans le renforcement des capacités des Forces de Défense et de Sécurité Maliennes ».

Prenant la parole, le président Assimi Goïta a passé au peigne fin,  les problèmes auxquels le pays fait face. Selon lui, au cœur de ces problèmes auxquels le Mali est confronté, se trouvent  » des campagnes de manipulation de la part de certains anciens partenaires mécontents de la dynamique enclenchée pour la stabilisation et le développement du pays. » Il s’est réjoui des résultats obtenus sur le terrain depuis le changement de régime en Août 2020 jusqu’à présent. Le fruit de la dynamique opérationnelle de l’armée malienne sur le terrain avec notamment le « renforcement et à l’équipement des Forces en moyens de combat terrestres, aériens et aéromobiles ». Une position confirmée par par le ministre de la défense pour qui «  les nouvelles acquisitions d’équipements sophistiqués terrestres, aériens et aéromobiles ont rapidement permis aux forces de défense et de sécurité maliennes d’obtenir des résultats positifs ». Pour le Chef d’État-Major Général des Armées, Général de Division Oumar DIARRA, la montée en puissance de l’armée malienne est aussi le résultat d’une meilleure compréhension de l’environnement de travail.

Le président Assimi Goïta, a invité malgré les efforts consentis et les résultats remarquables obtenus par les FaMa sur le terrain contre les Groupes Armées terroristes, l’armée à intégrer le fait que ces groupes terroristes tentent de s’adapter à la nouvelle stratégie de l’année.  Il a également invité  « renforcement des capacités en ressources humaines et matérielles, mais aussi en termes d’intensification d’opérations contre les sanctuaires des groupes armés terroristes » avant de rappeler que « Pour le retour de l’État et des services sociaux de base dans les localités éprouvées par le terrorisme, le rôle des Forces de Défense et de Sécurité est d’une importance capitale » a-t-il indiqué avant d’inviter les Forces de Défense et de Sécurité à résister aux tentatives regrettables et se concentrer davantage sur les objectifs de sécurisation, de pacification et de développement du Mali pour le bien des populations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here