Spread the love

Lomé la capitale togolaise, accueille depuis mardi 08 févriers 2022, une session de formation à l’intention des journalistes et chargés de communication de l’Afrique de l’Ouest et du Centre sur la lutte contre le tabagisme et les meilleures stratégies de communication et de plaidoyers.

En effet, les travaux de cette session de formation ont été ouverts par le Secrétaire  Exécutif de  l’Alliance pour le Contrôle du Tabac en Afrique (ACTA), Leonce SESSOU. Il a dans son mot de circonstance, situé le contexte de cette session de formation à l’intention des journalistes et des chargés de communication qui, selon lui, jouent un rôle important et capital dans cette lutte.  Ainsi, pour lui, pour gagner la bataille de la lutte contre le tabagisme en Afrique, les journalistes et les chargés de communication, doivent être outillés sur les techniques de mise en œuvre de meilleures stratégies de communication et de plaidoyers. D’où cette la tenue de cette session de formation de trois jours qui se tient à Lomé au Togo.

Au cours de session de formation, les participants auront à se familiariser avec plusieurs dispositions et instruments relative à la lutte antitabac notamment la Convention Cadre de la Lutte Antitabac (CCLAT) de l’OMS et l’ingérence de l’industrie du tabac, comprendre l’épidémie du tabagisme, comprendre le phénomène aléatoire de la réduction des risques par l’industrie du tabac, le rôle des médias dans la lutte antitabac mais surtout identifier les initiatives de communication et de plaidoyer.  Au terme de ces trois jours de formation, les professionnels des médias et les chargés de communication, seront outillés sur les meilleures stratégies de lutte et de plaidoyers afin d ‘atteindre les objectifs de lutte contre le tabagisme en Afrique. Et ceci, grâce à plusieurs communications des experts spécialistes en la matière.

Il convient de rappeler que les participants à cette session de formation viennent de plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre entre autre: Le Togo, le Bénin, le Nigéria, le Sénégal, le Cameroun, la Gambie, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana … pour ne  citer que ceux-là.  Cette formation qui se fait aussi bien en présentiel qu’en ligne,  prend fin jeudi 11 février.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here