Durant la période pré-électorale ayant précédée le scrutin du 22 février 2020 au Togo et au vue de la situation socio-politique que notre pays le Togo traversait et les conséquences qui s’en suivraient avec l’implication de l’homme de Dieu Msgr Kpodzro, le président de « l’Association l’État c’est Moi » l’Apôtre AMETEPE Stéphane, a pris sur lui avec tous les risques d’envoyer un courrier au prélat, lui invitant à se ressaisir. A la suite donc de ce courrier, une délégation du mouvement, conduite par son Président national Apôtre AMETEPE Stéphane, a été reçue par le prélat Msgr KPODZRO à sa demande. L’objectif de cette rencontre qui a eu lieu le 07 janvier 2020, était outre la présentation des vœux de nouvel an au prélat, de lui rappeler qu’étant homme de Dieu, il a, à jouer le rôle d’un artisan, mieux d’un havre  de Paix comme le recommande la parole de Dieu dont il est enseignant, je cite : « Heureux ceux qui procurent LA Paix car ils seront appelés Fils de Dieu. » Il s’agissait par cette interpellation, d’amener Msgr Kpodzro à mettre en pratique cette valeur que les saintes écritures nous enseignent qui lui a été rappelée par le président de l’Association l’État c’est Moi.

Malheureusement, force est de constater que le prélat n’a pas compris les conseillers de son jeune frère et fils pour de se ressaisir. Ce qui aurait pu éviter la situation que nous connaissons aujourd’hui. Monseigneur Kpodzro, nous pensons bien qu’au cours de votre parcours, vous l’avez enseigné et vous savez bien que les autorités sont établis par Dieu. Car c’est une loi biblique et divine qui doit être obéie comme le dit bien la saints Bible dans Romain 13:1 « Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures ; car il n’y a point d’autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. » D’ailleurs, point n’est besoin de vous rappeler les conséquences des désobéissances qui nous sont révélées dans la parole de Dieu dans Romain 13:2 « C’est pourquoi celui qui s’oppose à l’autorité résiste à l’ordre que Dieu établi, et ceux qui résistent  attireront une condamnation sur eux-mêmes » sans oublier les sanctions prévues par les Lois de la République.

Monseigneur, pour l’amour et la Paix de Dieu dont vous êtes docteur, soyez Vraiment le modèle de la mise œuvre de ces Lois Divines. Ne soyez pas comparable à ceux qui disent « Faites ce que je vous dis, Ne faites pas ce que je fais », car si cela s’avère ainsi, a quoi servirait alors ces beaux enseignements de la parole de Dieu que vous nous aviez données en tant que tes fidèles ?

Monseigneur, la conférence des évêques, suite à leur communiqué publier au moment de l’arrestation de Agbeyome Kodjo, a révélé son attachement à votre opinion. Dans ce sens, nous appelons cette conférence à se rappeler du rôle des hommes de Dieu, qui sont les artisans de Paix. Un artisan de Paix, n’est pas une personne indifférente des problèmes de sa société, voir de son pays mais en respect de l’autorité de Dieu établie sur terre. Il est bien-sûr actif pour le bien-être de sa population, mais par des moyens sages et pacifiques et non par la violence et le trouble.

Étant fils de Dieu, homme de Dieu, œuvrons pour  la Paix comme notre Seigneur nous le recommande et que nous l’enseignons d’ailleurs. Nous sommes la Lumière du monde! Nous sommes le sel de la terre, si nous perdons notre saveur, comment on nous la rendra ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here