Au Sénégal, on ne badine pas avec le principe de la réciprocité. Le Sénégal vient vient de remporter une importante victoire sur les manques de respect de l’Occident en vers le peuple africain.

En effet, après de longues négociations et plusieurs réunions entre une délégation du gouvernement sénégalais et celle de l’Union européenne, l’UE a finalement autorisé les sénégalais à voyager dans l’espace Schengen. L’annonce a été faite par la Directrice de la Santé publique, Docteur Marie Khémesse Ngom Ndiaye. Elle était d’ailleurs allée vérifier le dispositif mis en place à l’Aéroport International Blaise Diagne (AIBD) pour la reprise des vols internationaux.

Ainsi, avec cette autorisation, le  Sénégal rejoint ainsi le cercle très restreint des pays africains dont les ressortissants sont autorisés à voyager dans l’espace Schengen. Il s’agit avant le Sénégal, de l’Algérie, du Maroc, de la Tunisie et le Rwanda. «  Nous ne dormons pas sur nos lauriers, mais le Sénégal est entrain de gérer cette pandémie de la façon la plus adéquate possible », a indiqué la Directrice de la Santé publique du Sénégal, Docteur Marie Khémesse Ngom Ndiaye. Avec cette décision, c’est une grande victoire pour la diplomatie sénégalaise.

Il convient de rappeler que le Sénégal avait menacé de mettre en application le principe de la réciprocité en fermant son espace sénégalais aux pays de l’espace Schengen. Ce qui a obligé l’UE à ouvrir les négociations qui ont abouti aujourd’hui à l’ouverture de de l’espace Schengen aux Sénégalais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here