L’un des problème auquel font face les États en général et le Togo en particulier est celui du chômage notamment celui des jeunes. Pour y faire face, les État tentent de trouver des solutions. Tout au long de cette semaine nous mettrons nos loupes sur les efforts du Togo dans ce semaine.

En effet, au Togo, environ 40 000 nouveaux demandeurs d’emplois arrivent sur le marché de l’emploi chaque année. Ainsi, l’Etat togolais s’emploie activement à offrir un emploi décent aux jeunes togolais en mettant au cœur de ses priorités la lutte contre le chômage des jeunes à travers différentes initiatives.

La lutte contre le chômage est ainsi devenue une des priorités et transparaît dans la plupart des initiatives gouvernementales. De très nombreuses initiatives telles que : le Programme de volontariat national, l’opérationnalisation du fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (FAEIJ), le plan stratégique national pour l’emploi des jeunes, la création de l’agence nationale du volontariat au Togo, le volontariat d’engagement citoyen, le programme d’appui à l’insertion et à l’employabilité des jeunes, le projet d’opportunités pour jeunes vulnérables, la mesure présidentielle 25% quotas de marchés publics aux jeunes et femmes entrepreneurs en 2018, a Coalition Nationale pour l’emploi des Jeunes(CNEJ)… sont entre autre initiatives des dirigeants togolais pour venir aux boit du chômage au Togo.

Tout au long de cette semaine, nous reviendrons en détail sur chacun de ces projets qui permettent aujourd’hui à l’État togolais de lutter véritablement contre l’épineux problème de chômage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here