Dans ses objectifs de lutte contre le VIH-SIDA, en rapport avec les orientations des chefs d’États,  le Togo s’est donné pour orientation de réduire le taux de mortalité lié au VIH. 

Aujourd’hui il se positionne en tête dans la sous-région en termes de réduction avec un taux -34% largement en deçà des 75% fixé sur lesquels tablait la communauté internationale à l’horizon 2020. En effet, sur le plan concernant la réduction des décès liés au VIH, le Togo a obtenu l’un des meilleurs résultats de la sous-région (-34 %) même si, comme dans la plupart des pays en Afrique de l’Ouest et du Centre, ce résultat reste en deçà du taux de réduction de 75 % d’ici 2020 fixé par la communauté internationale depuis 2010.

Dans le courant de l’année 2020 il est prévu d’élaborer un nouveau cadre stratégique national 2021-2025 qui gardera le cap des efforts avec pour priorités la réduction des nouvelles infections, des décès liés au VIH, l’élimination de la transmission de la mère à l’enfant.

Cela dit, les efforts doivent être maintenus et accentués en particulier pour des populations avec une plus grande vulnérabilité : enfants, adolescents, filles et jeunes femmes, certaines catégories d’hommes et populations chefs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here