Face au nombre sans cesse élevé de cas d’accidents de circulation, les autorités togolaises ont rendu le port du casque obligatoire pour tous les conducteurs de motocyclettes. Malheureusement, certaines personnes ont encore de la résistance à se conformer.

Et pourtant, le port du casque au-delà du fait qu’il assure notre protection mais aussi et surtout un acte hautement de civique. Car en effet, longtemps négligé par une bonne partie de la population, notamment les jeunes et les femmes, le port de casque est aujourd’hui nécessaire sinon même indispensable. Ainsi la responsabilité civique et citoyenne doit obliger tous les usagers des engins à deux roues à porter le casque.

En effet, au Togo, les accidents de circulation font de milliers de victimes chaque année et la plus part des victimes constitue les jeunes principalement les jeunes qui n’aiment pas trop porter le casque. Les 90% des accidentés qui perdent leur vie sont ceux qui, par manque du port du casque, ont des blessures à la tête qui constituent la principale cause de décès liés aux accidents de circulation. Alors que la majeure partie de ces chocs peuvent être évités grâce à des comportements civiques et citoyenne en occurrence le port du casque. Porter le casque est donc le moyen le plus efficace pour réduire les blessures et chocs à la tête lors d’un accident.

Il y va donc de la responsabilité civique et citoyenne de tous les usagers de la route des deux roues (moto et vélo) mais aussi de ceux sont transportés sur ces engins, de faire du port de casque l’acte civique qui permet à la fois de sauver sa vie et celle des autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here