Au Togo, chrétiens et musulmans s’impatientent face à la fermeture des lieux de culte. Privés de leurs lieux de culte à cause de la pandémie du coronavirus, de plus en plus de togolais chrétiens et musulmans expriment leur mécontentement et demandent la réouverture des lieux de culte.

Si au début de la pandémie de la COVID-19, tout le monde s’entendait sur la fermeture des lieux de culte et tous les lieux d’affluence, la situation a nettement évolué près de deux mois plus tard dans notre pays. Cette situation actuelle est trompeuse et est apparente. C’est d’ailleurs l’exemple du Bénin voisin où le gouvernement projette la refermeture des lieux de culte à partir du 26 juin 2020 jusqu’à nouvel ordre. Ceci à cause de l’augmentation criard des cas confirmés.

Le ministre de l’administration territoriale de la décentralisation et des collectivités locales a rencontré jeudi 11 juin 2020 les associations religieuses et responsables de cultes du Togo. La rencontre a permis à Payadowa Boukpessi d’évoquer avec ses interlocuteurs les conditions d’une prochaine reprise des activités religieuses.

Tous les représentants des confessions religieuses étaient à cette rencontre. Parmi elles, l’Union musulmane du Togo (UMT), le Conseil chrétien, la Conférence des Evêques du Togo (CET) sans oublier les associations de traditionalistes. Les différentes organisations ont eu l’occasion de proposer des mesures.

Le ministre de l’administration territoriale a saisi l’occasion pour féliciter les leaders religieux pour le respect des mesures prises par le gouvernement incluant l’arrêt des activités religieuses pour éviter une contamination à grande échelle du coronavirus.

Le PDP salue cette initiative du gouvernement tout en émettant des réserves.

À cet effet, le PDP demande au gouvernement de définir une date de l’ouverture des lieux de cultes en s’inspirant des exemples des pays voisins afin d’éviter de nouvelles contaminations. Nous venons de loin avec d’énormes sacrifices consentis et nous ne devons pas permettre de tomber dans le piège de la pandémie.

Nous demandons pour l’amour du ciel à tous de patienter pour le bonheur de tous.

Que Dieu bénisse le Togo.

Hon. Innocent KAGBARA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here