Spread the love

(@afrique-News Par ETT) Comme il est de coutume au parlement de la CEDEAO qu’à chaque session ordinaire les parlementaires présentent leur rapport pays assorti de débats sur les situations sociopolitique, économique sanitaire et sécuritaire sans oublier de préciser le niveau de reversement du prélèvement communautaire. Différents pays ont présenté leur rapport dont le Togo. 

En effet, la délégation togolaise n’a pas dérogé à la tradition. Elle a présenté son rapport lors de la première session ordinaire de l’assemblée parlementaire de l’institution régionale. Et sans surprise le rapport du Togo a reçu les félicitations de l’hémicycle régionale pour les efforts faits par le pays de Faure Gnassingbé dans plusieurs secteurs. Le débat qui s’en est suivi a permis à l’équipe conduite par la 3ème Vice-Président l’honorable Ibrahima Mémounatou d’éclairer les zones d’ombre relevées par certains parlementaires en vue de plus de compréhension.

Les députés togolais se sont appesantis sur les efforts que l’Etat togolais fait en faveur de l’employabilité des jeunes, le renforcement en cours du cadre juridique des personnes handicapées et la levée des tests au covid 19. L’une des curiosités des parlementaires, c’est aussi l’attaque terroriste du 10 au 11 Mai 2022 au Togo. Quant au reversement du prélèvement communautaire il s’élève à 97% de l’atteinte des objectifs fixés.

La délégation togolaise a saisi cette occasion pour donner plus d’explications sur la position du Togo sur l’épineuse question du mariage homosexuel. Pour la délégation togolaise, la position de l’Etat togolais est claire, ” le mariage ne se fait qu’entre un homme et une femme et il ne peut en être autrement” a indiqué la cheffe de délégation togolaise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here