@afrique-news.info, par JC BAKALI) Après les cantons de Tcharè-Landa et Soumdina, l’association Le BEDD a exposé son projet GELA, ce dimanche 27 Mars, aux populations des cantons de Lassa-Kpinzindè et Awandjelou.

Les responsables de l’association le Bien Être pour le Développement Durable, ‘’Le BEDD’’ étaient dans les cantons susmentionnés. Il a expliqué du fond au comble le projet GELA (Groupes d’Epargnes Local Autonome) aux populations.

Etape des Canton de Lassa et Kpinzindè

Débuté par une séance de restitution, après les mots de bienvenue du représentant des autorités locales, les ESCP coptés et formés avec les groupes déjà crées ont fait des simulations expliquant en détail les processus de formation de groupes GELA.

Impressionnées, les populations en liesse ont posé plusieurs questions auxquelles les responsables de BEDD, après être présenté et expliqué les objectifs de l’association et le bien fondé de GELA, ont répondues.

Etaient présents dans les cantons, les différents groupes déjà formés, les chefs de villages et de quartiers ainsi que les populations. Les Chefs se disent intéressés par le projet qui est d’ailleurs novateur du point de vue culturel et financier, profitable et se disent prêts pour former des groupes. Le rendez-vous est pris pour certaines pour que les ESCP aillent en vue de les organiser et leur mettre en place des différents nouveaux groupes formés.

Dans le canton d’Awandjelou

Ce projet a reçu l’appui technique et financier de la Fondation Hanns Seidel, une des structures allemandes qui a ses bureaux au Bénin, Burkina Faso, Ghana, Mali, Niger et le Togo. Mise en œuvre par  l’association Le Bien-être pour le Développement Durable, (Le BEDD), GELA est un projet de micro finance communautaire  dénommé Groupes d’Epargne Locale Autonome qui a pour but d’appuyer les populations à avoir accès facile au crédit financier de base pour leur autonomisation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here