Encore un pas de plus posé par le Togo dans son processus d’adhésion à la communauté de d’États membres du commonwealth. Les élus du peuple viennent d’apporter leur soutien total et unanime au gouvernement dans sa dynamique de mieux reconfigurer sa position.

En effet la représentation nationale a adopté à l’unanimité ce vendredi 22 avril 2022, la résolution portant adhésion du Togo au Commonwealth. C’était au cours de la septième séance plénière de la première session ordinaire de l’année 2022. Séance présidée par Madame Yawa Djigbodi Tsègan, Présidente de l’Assemblée nationale en présence de Christian Trimua, ministre des Droits de l’Homme, de la formation à la citoyenneté, des relations avec les institutions de la République. Selon le commissaire du gouvernement les enjeux de l’adhésion du Togo à cette organisation sont multiples notamment  diplomatiques, économiques et politique entre autres.

Ainsi sur le plan diplomatique, cette adhésion offre au Togo la possibilité de diversifier ses relations d’amitié et de coopération et donc d’élargir le champ de ses rapports étatiques. Au niveau économique, cette adhésion  permettra au Togo de bénéficier du Fonds pour la Coopération Technique (CFTC) qui joue un rôle important dans le progrès économique et social de ses membres. Au niveau plan politique, au-delà de l’ancien héritage politique britannique, elle assure au Togo la reconnaissance internationale d’un renouveau historico-politique. Sur le plan commercial, l’adhésion garantit un vaste marché extérieur pour l’exportation de produits nationaux togolais. Avec le Commonwealth, c’est plus de 2 milliards de consommateurs.

La présidente de l’Assemblée nationale,  c’est une satisfaction a salué les informations pertinentes données par le gouvernement ainsi que son sens élevé de la diplomatie. Pour elle, « le Togo ne quitte pas la francophonie. Il va seulement renforcer les programmes d’enseignement de l’anglais et réactiver d’autres partenariats. C’est chaque Togolais qui en sort gagnant », a indiqué Yawa Djigbodi Tsègan, Présidente de l’Assemblée nationale.

Pour rappel  le Commonwealth créé le 11 décembre 1931  par la Déclaration de Londres. Il  regroupe 54 pays et a pour mission de promouvoir la démocratie, l’égalité, la non-discrimination et la primauté du droit. Le Togo a enclenché le processus d’adhésion au Commonwealth en 2014.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here