Au kényane la justice n’a pas été tendre avec deux internationaux de rugby. Frank Wanyama et Alex Olaba ont été condamnés à 15 ans de prison pour viol.

En effet c’est au terme d’un procès qui est vu par plusieurs analystes comme levant le voile sur une tradition de viol qui a cours dans le rugby kényan et qui avait vu plusieurs échapper à la rigueur de la loi. La sentence prononcée vendredi  contre, ces deux rugbymen, Frank Wanyama et Alex Olaba, met donc fin à cette  l’impunité. Ils payent donc au prix fort leur implication dans un viol collectif après avoir été reconnus coupables par un tribunal de Nairobi.

« Tout compte fait, je vais condamner le premier accusé sur le premier chef de viol collectif à une peine de quinze ans d’emprisonnement. Pareil pour le deuxième, accusé aussi de viol collectif, il est également condamné à une peine de quinze ans d’emprisonnement. », a déclaré la juge Martha mutuku rapportent nos confrères de africanews. Les faits reprochés à ceux rugbymen , Frank Wanyama et Alex Olaba âgés de 24 et 23 ans, remontent à l’année dernière. Cette sentence devrait servir de leçon à tous ceux seront tentés par ce vilain désir du viol.

Il faut rappeler que les deux rubymen font partie de l‘équipe du Kenya de rugby à 7 ayant remporté le tournoi de rugby Series en 2016 à Singapour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here