Spread the love

Dans le cadre de la politique d’intégration du genre dans les stratégies d’accès à l’énergie, la CEDEAO, a mis en place en 2017, une politique d’Intégration du Genre dans l’Accès à l’Energie. La mise en œuvre de cette politique a conduit le Togo à se doter d’un Plan national sur la période 2020-2024. Pour permettre aux différents acteurs du monde énergétique de s’imprégner de ce plan national, un atelier de dissémination du document a lieu ce jeudi 18 février à Lomé, capitale togolaise.

En effet, les travaux de cet atelier ont été ouverts par le Dr Alloula Djato conseiller technique en énergie, venu représenter Mme le ministre délégué auprès du président de la République, charge des énergies et mines. Cette rencontre visé à permettre aux différents participants de cerner les dispositions et de permettre la mise en œuvre de ce  Plan national. « L’atelier de ce jour, axé sur la mise en œuvre du Plan d’Action National de la Politique d’Intégration du Genre dans l’Accès à l’Energie de la CEDEAO, est donc issu des efforts des Chefs d’Etat des pays membres de cette communauté. Ces efforts contribuent à atteindre une compréhension généralisée des considérations relatives à l’énergie et au genre à tous les niveaux de la société, à veiller à ce que tous les programmes, politiques et initiatives énergétiques soient non discriminatoires, à accroître la participation des femmes au secteur public dans les domaines techniques liés à l’énergie et aux postes de décisions, à veiller à ce que les femmes et les hommes aient les mêmes chances d’entrer et de réussir dans les domaines liés à l’énergie dans le secteur privé. » a précisé Dr Alloula Djato

De son côté, Adiho Peace, point focal Genre de la CEDEAO au TOGO chargée de la mise en œuvre de cette politique est revenue sur les grands axes de ce qui se fera au cours de cet atelier « Il s’agit pendant cette journée de disséminer le Plan avec tous les acteurs du domaine énergétique du Togo. Nous parlerons de la politique de la CEDEAO, de sa directive et nous mettrons l’accent sur ce que nous entendons par le Genre. Le Plan sera porté à la connaissance des acteurs afin qu’ils se l’approprient. » a-t-elle indiqué avant de rappeler le rôle clé que les femmes jouent dans la réussite de la politique d’accès à l’énergie« Vous savez que les besoins des hommes et des femmes en matière d’énergie ne sont pas les mêmes. Souvent, ce sont les hommes qui font les projets et les femmes sont négligées dans les projets énergétiques. Cette donne, nous souhaitons la changer parce que le Genre à l’accès à l’énergie est important aujourd’hui dans notre pays » a-t-elle rappelé.

Dans son mot de bienvenu, la présidente de l’UFG-E a rappeler que cet atelier n’est que le premier d’une série d’actions « Le présent atelier est le premier d’une série d’actions de sensibilisation que l’Unité Focale Genre et Energie (UFG-E) du ministère délégué chargé de l’énergie et des mines est appelée à organiser dans le cadre de la mise en œuvre du plan national pour l’intégration du genre dans l’accès à l’énergie.» a-t-elle indiqué

Rappelons que les participants seront outillés autour de quatre modules Module à savoir : Genre et l’accès aux services énergétiques;; les objectifs de la Politique ; les objectifs de la Directive et présentation du Plan d’Action

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here