La France, qui s’est massivement impliquée au Rwanda à partir des années 90, et « alignée » sur le régime hutu du pays, porte des « responsabilités lourdes et accablantes » dans la dérive ayant abouti au génocide des Tutsi en 1994, selon les conclusions du rapport d’une commission d’historiens publié vendredi.

Les conclusions de ce rapport, remis au président Emmanuel Macron, et consultées par l’AFP, pointent « la faillite de la France au Rwanda », soulignant cependant que « rien ne vient démontrer » qu’elle s’est rendue « complice » du génocide qui a fait au moins 800.000 morts selon l’ONU.

Source rfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here