Spread the love

En France, pour la première fois de l’histoire de la 5ème République, un président nouvellement réélu, est en passe de perdre la majorité parlementaire. Et ceci c’est le constat issu du premier tour des législatives qui met en ballotage le parti du président Emmanuel Macron et la Nupes de Jean-Luc Mélenchon. 

En effet, ce score est sens nul doute la confirmation des difficultés que le président Macron a rencontré lors de la présidentielle. C’est donc une désillusion pour le président Macron en réalité en perte de vitesse dans l’opinion avec un projet de réforme qui ne semble pas trouver l’assentiment du grand nombre de français. Jean-Luc Mélenchon, le leader de la Nupes l’a si bien  joué dès le lendemain de la présidentielle en décidant de créer cette coalition NUPES pour faire barrage au projet funeste de Macron. Les résultats sont déjà porteurs en arrivant au coude à coude avec avec le parti Ensemble de Macron avec 25,7%

Jean-Luc Mélenchon l’a encore démontré hier dimanche dans son discours après le résultats du premier tour des législatives au QG de la Nupes. Il l’a si bien joué en faisant de grandes annonces aux français en prenant le contrepied parfait du projet du président Macron.  « On a passé un premier test avec succès » a déclaré Jean-Luc Mélenchon avant de demander aux français notamment la jeunesse de se mobiliser encore au second tour pour donner la victoire à la Nupes qui se présente dans 500 circonscriptions. Même si la coalition présidentielle reste légèrement en avance avec 20 000 voix et que les projections donnent l’Ensemble probable vainqueur au second tour, ce résultat reste un signal fort du rejet du projet du président Macron.

En cas d’une coalition entre la NUPES et la RN, le président Macron, risque d’être mis en minorité à l’issue du second tour. Et ce serait la première fois dans l’histoire de la 5ème République.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here