Organisé dans le cadre de la décennie internationale des Noirs (2015-2024) proclamée par l’Assemblée Générale des Nations Unies le 23 décembre 2013, le Congrès Universel des Peuples Noirs aura lieu le 23 nombre prochain à Paris en France. Après suivra l’installation des Fédérations des Peuples Noirs dans les 55 pays de la confédération africaine dont celle  du Togo.

En effet, le CONGRÈS UNIVERSEL DES PEUPLES NOIRS constitué de cinq Confédérations continentales des Peuples Noirs notamment : Afrique, Amérique, Asie, Europe et Océanie et  chaque Confédération regroupe les Fédérations de tous les pays du continent en question. Le CONGRÈS UNIVERSEL DES PEUPLES NOIRS entend, dans le cadre de la décennie internationale des personnes d’ascendance africaine (2015-2024) proclamée par l’Assemblée Générale des Nations Unies le 23 décembre 2013, mener des actions en faveur du respect de la culture, de l’identité, de l’histoire des NOIRS, l’intégration dans les programmes de tous les niveaux, de l’histoire de l’Afrique par les Historiens noirs. Il s’agit entre autre crimes, les agressions criminelles, esclavagistes et génocidaires ainsi que la résistance des Noirs face aux Abominations esclavagistes, leur lutte pour son abolition…En outre le CONGRÈS UNIVERSEL DES PEUPLES NOIRS entend agir pour que la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine décidée par les Nations Unies soit célébrée à travers une conférence internationale des peuples noirs ainsi que la tenue d’un festival international de la jeunesse et des Étudiants noirs afin de permettre aux Jeunes Noirs de s’approprier leur culture et jeter les bases de connaissances mutuelles.

Le CONGRÈS UNIVERSEL DES PEUPLES NOIRS œuvre pour que des INSTITUTS DU MONDE NOIR soient édifiés dans tous les pays qui par le passé et encore aujourd’hui pour certains, se sont rendus responsables des crimes esclavagistes. Le CONGRÈS UNIVERSEL DES PEUPLES NOIRS veillera à ce que toutes les résolutions des Nations Unies depuis les années soixante, les déclarations, recommandations, les prises de position de l’Union Africaine sur les crimes dont sont victimes les Noirs, ne soient plus de simples déclarations d’intention. Le CONGRÈS UNIVERSEL DES PEUPLES NOIRS compte également mobiliser les Noirs professionnels du droit pour la constitution de cabinets juridiques, d’avocats noirs pour la Défense des droits des Noirs, pour des consultations juridiques. Il ambitionne à terme de mobiliser des capitaux des Noirs pour  la création d’une BANQUE DES JUSTES afin de financer les projets dont les Noirs sont porteurs. Toutes les Noires et tous les Noirs, où qu’elles (ils) se trouvent et quel soit leur statut joueront un rôle au sein du CONGRÈS UNIVERSEL DES PEUPLES NOIRS

Après le congrès du 23 novembre, s’en suivra l’installation des Fédérations dans tous les pays des cinq confédérations. Les dirigeants des différents pays notamment d’Afrique sont invités à apporter leur soutien à cette noble initiative qui valorise l’Homme Noir en vue de l’installation dans les 55 pays de la Confédération Africaine, des Fédérations des Peuples Noirs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here