Spread the love
Au Togo, le chef de l’État, Faure Gnassingbé a inauguré dimanche 6 juin 2021, la Plateforme industrielle. Une inauguration qui marque la concrétisation de la volonté du président togolais pour l’industrialisation du Togo. C’est à Adétikopé, banlieue nord située à 15 km de la capitale togolaise Lomé, que l’infrastructure industrielle a été érigée.

En effet, la cérémonie d’inauguration de cette plateforme a été présidée par le président Faure Gnassingbé avec à ses côtés, Mesdames la présidente de l’Assemblée nationale, Yawa  Djigbodi Tsègan et le Premier ministre Victoire Tomégah-Dogbé ainsi que plusieurs personnalités du gouvernement, du monde politique, diplomatique et du monde des affaires. Ainsi, l’objectif de cette plateforme industriel qui se veut multisectoriel, est la transformation localement du coton de qualité supérieure destiné aux marchés régionaux et internationaux. À l’occasion de la cérémonie d’inauguration, le président Faure Gnassingbé a estimé que cette infrastructure n’est rien d’autre que la marque de la volonté du Togo pour l’industrialisation « Ce projet n’est qu’un exemple de ce qui peut être réalisé au Togo, lorsque la République du Togo ainsi que tous les investisseurs et toutes les entreprises qui souhaitent sérieusement créer de la valeur œuvrent en vue d’un objectif commun. Malgré le contexte difficile lié à la pandémie, le projet a démarré dans les temps, il a été livré rapidement et est désormais opérationnel. La plateforme capitalisera sur les ressources naturelles abondantes de notre pays. Elle garantira que le Togo obtienne une meilleure part de la valeur ajoutée grâce au développement de l’industrie locale afin de créer plus d’emplois pour nos jeunes. PIA témoigne une fois de plus de l’engagement du Togo pour l’industrialisation », a indiqué Faure Gnassingbé.

Dotée d’un espace de 400 hectares, la PIA abritera un parking de 700 camions, un parc pour le stockage de conteneurs d’une capacité de 12 500 EVP, un entrepôt pour charger, décharger et transférer les conteneurs, une plateforme de stockage du coton et d’autres matières premières, une zone de 200 000 m2 dédiée pour d’autres activités logistiques. Pour réaliser cette infrastructure ultramoderne, plus de 130 milliards FCFA. La PIA va contribuer à la lutte contre le chômage avec en ligne de mire,  la création d’environ 35 000 emplois potentiels. C’est grâce au partenariat avec le groupe Arise que cette initiative  a été réalisée. Et le co-fondateur d’ARISE IIP, Gagan Gupta n’a pas manqué s’exprimer sa joie de voir ce projet se concrétiser dans les délais malgré les conditions difficiles du moment. «  Nous sommes très enthousiastes à l’idée de rassembler les acteurs de l’industrie locale et de mobiliser des investisseurs étrangers pour créer un écosystème compétitif de traitement du coton. PIA est une autre occasion pour ARISE IIP de mettre en valeur son modèle de développement industriel, un modèle qui génère des gains mutuels grâce à la transformation durable et éthique des ressources naturelles. Le succès de PIA réside également dans un partenariat réussi avec la République togolaise, laquelle a mis en place le cadre réglementaire nécessaire pour promouvoir l’industrialisation », a-t-il indiqué

Pour rappel, les autorités togolaises, sous le leadership du chef de l’État Faure Gnassingbé, se sont résolument engagées dans l’industrialisation du pays avec pour ambition, la promotion de transformation des produits locaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here