Tombé en bi-sbire, avec les autorités de transition depuis le 4 avril dernier suite à des déclarations scandaleuses sur les incidents de Mourra, le président du Parti Sadi, membre du M5-RFP est depuis en cavale. Depuis jeudi 1er décembre 2022, l’homme annonce sa présence en terre russe où il sera reçu par certains parlement parlementaires russes pour dénoncer la présence de la Russie au Mali.

En effet, alors que l’homme est en cavale depuis avril dernier, Oumar Mariko s’annonce avec grands bruits depuis le jeudi 1er décembre 2022, sa présence en terre russe où il compte dénoncer la présence russe qui opèrent depuis un moment aux côtés des FaMa. L’on se demande à quel jeu cet homme politique, ancien membre de M5-RFP, joue concrètement. Pourquoi cherche-t-il  à déstabiliser ce partenariat entre l’État malien et la Russie, qui a permis aujourd’hui, aux FaMa de montrer en puissance et de lutter plus efficacement contre les terroristes sur le terrain.

Mission commandée pour intoxiquer la relation entre la Mali et la Russie ?

Comme toujours, la déstabilisation de l’Afrique par les enemies du continent, n’a jamais été possible sans l’implication active et déterminante de certains fils et filles du continent. Du royaume d’Abomey en passant par la déstabilisation des régimes patriotes en Afrique, certains africains ont eu à jouer un rôle déterminant en malsain. Et c’est sans nul doute, dans ce rôle sal et malsain que se trouvent aujourd’hui certains africains dont Oumar Mariko, en mission donnée par l’enemie sinon les enemies du Mali, mieux le peuple Malien. Comment comprendre que Dr Oumar Mariko, au lieu de dénoncer ceux qui ont contribué à la présence et à l’armement des groupes terroristes et djihadistes qui déstabilisent le Mali et le Nord-Mali, le Sahel, bref toute l’Afrique mais choisi plutôt, de dénoncer un partenariat qui a permis aujourd’hui à son pays, de réquipérer une bonne partie de son territoire ? « Je dois être reçu par des parlementaires de la Russie. Je vais leur expliquer tout le mal que ‘’ WAGNER ‘’ est entrain de faire dans notre pays. Je vais tout faire pour dénoncer ce contrat à chaque fois que j’aurais l’occasion ici en Russie », souligne-t-il. Or, le bon sens aurait voulu qu’il dénonça plutôt les terroriste et les complices de ces derniers qui commettent plus d’atrocités sur la population que le groupe Wagner qui officiellement n’existe pas au Mali mais plutôt des partenaires militaires russes qui aident les forces militaires maliennes dans le reconquête du pays.

Rien qu’à voir de très près le trajet suivi par le Dr Oumar Mariko pour en fin de retrouver à Moscou comme lui-même le dit, « Je suis passé par Ménaka en cheminant vers le Niger pour me retrouver à Moscou ce mercredi », laisse comprendre clairement, les sponsors de cette sale mission commandée. Il n’est pas une surprise que Dr Oumar Mariko soit passé par le Niger, un pays dont les prises de positions contre les autorités actuelles de transition du Mali sont clairement affichées. Les accointances entre le Niger sinon les autorités nigériennes et les puissances ennemies du Mali n’étant plus à démontrer, il est dont évident que l’homme politique, ancien membre du M5-RFP ait, tout comme plusieurs autres avant lui, choisi de trahir son pays pour se ranger du côté de l’enemie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here