TOPSHOT - Rescuers are seen around the wreckage of an Algerian army plane which crashed near the Boufarik airbase from where the plane had taken off on April 11, 2018. The Algerian military plane crashed and caught fire killing 257 people, mostly army personnel and members of their families, officials said. / AFP / Ryad KRAMDI
Spread the love

Un avion militaire s’est écrasé à l’aéroport de Boufarik, à une trentaine de kilomètres d’Alger, la capitale d’Algérie ce matin. On énonce près de 257 victimes

Selon un dernier bilan, les victimes sont les dix membres d’équipage et 247 passagers, “dont la plupart sont des personnels de l’Armée nationale populaire ainsi que des membres de leurs familles”, précise le ministère de la défense.

L’appareil, dont la destination était Tindouf dans le sud-ouest du pays, s’est écrasé dans un champ dans le périmètre de la base de Boufarik. Sur les images retransmises par une chaîne algérienne, on voit une fumée noire s’élever aux abords d’une autoroute. On aperçoit l’arrière d’un appareil. De la fumée et des flammes s’élèvent de l’avion accidenté

Le vice-ministre algérien de la Défense, le général Ahmed Gaïd Salah, s’est rendu sur les lieux de l’accident et à ordonné la mise en place “immédiate d’une commission d’enquête afin de déterminer les circonstances de l’accident”, selon le ministère de la Défense.

L’appareil accidenté est un Iliouchine IL-76, un quadriréacteur civil ou militaire de fabrication russe, à bord. Selon le constructeur, l’avion peut transporter entre 126 et 225 passagers selon les versions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here