Alassane Ouattara

En RCI, alors que dans les officines politiques et diplomatiques, l’on redoute une escalade de violence voire une crise politique sans précédant avec l’annonce du président Ouattara de briguer un troisième mandat à la tête du pays, le président ivoirien vient d’avoir un grand soutien de taille, d’un pays africain dans sa volonté de se maintenir au pouvoir.

En effet, pendant que les contestations de sa candidature sont plus que jamais vives dans le rang de ses adversaires politiques, sous le silence coupable de la communauté internationale et des chefs d’État de la sous-région, le président ivoirien, Alassane Ouattara vient d’enregistrer un soutien de taille. Il s’agit de celui du président angolais João Lourenço. Ainsi, selon l’information de nos confrères français de « La lettre du continent », cités par nos confrères de afriquesur7, le président angolais João Lourenço, a manifesté son appui au président Alassane Ouattara en vue d’un 3e mandat.

D’après le média français « La lettre du Continent »,  cité par nos confrères de afriquesur7, « le président angolais a envoyé son directeur du renseignement intérieur assurer le président ivoirien de son soutien pour son troisième mandat ». Ce qui serait le premier soutien officiel au président Ouattara dans sa manœuvre de maintenir au pouvoir. Car contrairement à son annonce du 5 mars de passer la main à une nouvelle génération avec l’investiture de l’ex-premier ministre Gon Coulibaly, où le président Ouattara a reçu plusieurs félicitations aussi bien de la France que des États-Unis, depuis son revirement pour cause de force majeure pour se porter candidat, c’est silence radio. Aucune réaction officielle pour ou contre cette décision.

En attendant éventuellement le soutien de son homologue français Emmanuel Macron et très certainement du syndicat des chef d’État africains à travers la CEDEAO, le président ivoirien Alassane Ouattara peut se sentir heureux de savoir qu’il a un grand soutien, celui de son homologue anglais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here