Il ne fait plus l’ombre d’aucun doute que la société africaine devient de plus en plus inquiétante. Pour un rien du tout, l’on est apte à ôter la vie en se faisant justice moi-même au mépris de la justice qui la seule habileté à dire le droit.

En effet, encore une fois, l’on a assisté un acte de justice populaire dans la localité kaniasso dans le district d’Odjenné en République de Côte d’Ivoire. Soupçonné de voler la somme de 15 000 FCFA, un  adolescent de 16 ans a été brûlé jeudi vif dans la région du Folon, au nord-ouest du pays, a rapporté une source locale à Afrique-News.Info.

Selon notre source, les faits qui se sont produits précisément dans le village de Tanhara où, un présumé voleur soupçonné d’avoir volé la somme de 15.000 FCFA, a été tabassé puis  brûlé vif par ses accusateurs au lieu de faire appel à la gendarmerie, ils ont opté la vindicte populaire.

La brigade de gendarmerie de la localité informée des faits, s’est immédiatement rendue dans le village où elle a procédé à l’arrestation de deux des auteurs de cet acte criminel.

Quant à la victime, il a été transporté dans un centre de santé, où sa vie ne serait pas au hors du danger.

C’est le lieu de rappeler à la population que nul n’a le droit de se faire justice quelque la raison apparente qui pourrait justifier qu’on se rende justice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here