Spread the love

Bien que contraint à l’exil, Guillaume Soro refuse d’abandonner sa lutte contre son ancien mentor Alassane Ouattara. Le patron de GPS (Générations et peuples solidaires) est plus que déterminé à conquérir le pouvoir d’État.

Cela fait deux ans que Guillaume Soro a entamé un exil dans l’hexagone. Ancien bras d’Alassane Ouattara, le fondateur de GPS (Générations et peuples solidaires) est aujourd’hui en parfait désamour avec l’actuel président de la République de Côte d’Ivoire. Il a catégoriquement refusé d’intégrer le RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix), le parti au pouvoir. Guillaume Soro n’a pas hésité à démissionner de la présidence de l’Assemblée nationale pour s’engager dans un autre combat politique. “En effet, je préfère descendre de mon piédestal, vivre et partager le quotidien de mes semblables, citoyens ordinaires que de me complaire dans l’aisance de la posture institutionnelle”, a dit l’ex-chef rebelle avant de claquer la porte de l’hémicycle.

Quand il quitte l’Assemblée nationale, Guillaume Soro dévoile son ambition de succéder à Alassane Ouattara au Palais présidentiel. Cependant, la candidature du leader des soroistes est rejetée par le Conseil constitutionnel. D’ailleurs, peu avant l’élection présidentielle d’octobre 2020, l’ancien chef de la rébellion ivoirienne a été condamné par le tribunal correctionnel d’Abidjan à 20 ans de prison ferme pour “recel de détournement de deniers publics” et “blanchiment de capitaux”.

Après son rendez-vous manqué à la présidentielle 2020 qui a vu la réélection d’Alassane Ouattara pour un 3e mandat, le natif de Kofiplé connait de nombreux déboires, notamment sa condamnation à la prison à vie, l’emprisonnement de plusieurs de ses proches, la dissolution de son mouvement politique. Cependant, Guillaume Soro refuse de mourir politiquement. Il annonce un vaste mouvement de GPS à l’issue d’une réunion qu’il a tenue avec certains de ses proches depuis son lieu d’exil. “Fin de la grande réunion tenue cette nuit. De 19h d’Abidjan et 21h d’Europe à maintenant. Désormais tous en ordre de marche avec le GPS et ses soutiens dans la discipline”, a-t-il annoncé. En clair, GKS lance une action de terrain pour conquérir la Côte d’Ivoire afin d’installer des bases solides

source: afriquesur7, titre modifié 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here