Depuis quelques années, le Togo a fait de l’économie bleue une de ses priorités et les travaux de modernisation du port de Lomé avec son Hub de transbordement, le seul en eau profonde de la sous-région, permet au Togo d’améliorer son indice de connectivité de transport maritime depuis 2010.

Aujourd’hui, selon le classement de la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement(CNUCED), le Togo est classé deuxième derrière l’Afrique du Sud pour ce qui de l’Afrique subsaharienne. A l’échelle continentale, le Togo est 4ème en terme de connectivité maritime, juste dernière le Maroc, l’Egypte et l’Afrique du Sud.

Selon les données du CNUCED, le Togo a  en moins de dix ans,  doublé sa performance avec un grand bond entre 2015 et 2016. De 14,2 en 2010, l’indice est aujourd’hui de 33,9 en 2017 contre 37,4 pour l’Afrique du Sud. A cette vitesse de progression, les analystes pensent que le Togo pourrait d’ici 2020, ravir la vedette à l’Afrique du Sud dans la zone subsaharienne.

Il faut rappeler que le CNUCED, créé en 1964 est le principal organe de l’Assemblée Générale des Nations Unies en matière du commerce et du Développement. Elle compte191 pays membres. Ses principaux objectifs sont d’aider les pays en développement à tirer le meilleur parti des possibilités de commerce, d’investissement et de développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here