Logés dans le groupe C, les éperviers locaux  du Togo, pour leur première participation au CHAN, ont livré ce vendredi 22 janvier 2021 un match exceptionnel contre l’Ouganda qui est à sa cinquième participation.

Après une première sortie ratée des poulains d’Abalo Dosseh,la bande a Aigba a su tirer son épingle du jeu lors de la deuxième journée dans le groupe C. C’est une équipe locale togolaise gonflée en bloc avec des joueurs comme Ismaël Ouro-Agoro étincellent élu homme du match,  Ahoro sans faute, Tchakei maître du milieu de terrain togolais jusqu’à sa sortie sur blessure, Amekoudji, Gnama Akaté, Nane Richard et le portier togolais Aigba de l’OTR, impeccable dans le goal des éperviers qui a fait un  match XXL. Pour cette seconde journée dans le groupe C, le Sélectionneur adjoint Doté Franck a assuré l’intérim à l’absent d’Abalo Dosseh testé positif au Coronavirus, a su mettre en place un onze de départ avec quelques changements par rapport au premier match pour venir about des Ougandais sur le score de 2 buts a 1. Les Éperviers locaux se donnent un ouf de soulagement dans le groupe C du Championnat d’Afrique des Nations.

En effet, battus par le tenant du titre, le Maroc (1-0), lors de leur première sortie, les Eperviers locaux ont montré un autre visage face à leurs homologues Ougandais au Stade de la Réunification de Douala. Franck Doté et ses hommes ont su imposer un jeu de haut niveau à leur adversaires. Ainsi, dès l’entame du jeu, ont mis un precing haut sur leur adversaires. C’est ainsi que sur un corner joué à la rémoise, Tchatakora Sémiou force le défenseur ougandais à marquer contre son camp puisque sa reprise de la tête sera détournée par Paul Patrick Mbowa dans ses propres filets à la 48e. Blessés dans leur orgueil, les Ougandais vont rapidement remettre les pendules à l’heure sur une frappe somptueuse de Saidi Kyeyune rentré en cours de jeu à la 51e minute du jeu. Face à cette réplique , les hommes de Doté Franck mettent le pied sur l’accélérateur pour surprendre de nouveau grâce à Nane Richard par un boulet de canon du gauche juste sous la barre transversale, pour donner l’avantage définitif à son équipe (57e)2 buts a1, effaçant ainsi tout espoir à l’équipe ougandaise.

Le score ne changera plus jusqu’au sifflet final de l’arbitre. C’est ainsi que les Eperviers locaux se classent deuxième à un point du Maroc (4 points) contraint au nul (0-0) par le Rwanda prochain adversaire du Togo mardi prochain.

André O.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here