Alors que la crise liée au Coronavirus inquiète la planète et que les indicateurs prédisent des moments difficiles poste pandémie pour l’Afrique et l’espace CEDEAO, il était important que les dirigeants de l’espace communautaire réfléchissent sur la stratégie de relance des économies de leur communautaires.

C’est dans ce cadre que sur initiative du président Mahamadou Issiffou du Niger, président en exerce des chefs d’États de la CEDEAO, a convoqué une session extraordinaire des chefs d’États par visioconférence avec ses homologues de la sous-région. Ainsi, le chef de l’État Togo, Faure Gnassingbé qui a réussi à mettre en place une stratégie efficace de riposte contre la pandémie liée au Coronavirus et surtout de relance de son économie après Covid-19, a pris une part active aux débats et à la mise en place d’une stratégie post Covid-19 de la CEDEAO. Il a partagé avec ses paires, la stratégie mise en place par le Togo.

Une stratégie qui permet aujourd’hui au Togo d’avoir le meilleur taux de guérison des malades atteints du Covid-19 avec désormais seulement 23 cas positifs actifs contre 59 guéris sur les 88 cas positifs qu’enregistre le pays. Cette stratégie du Togo a été d’ailleurs félicité par ses paires.

Il faut rappeler que la stratégie de riposte post Covid-19 de la CEDEAO pour relancer l’économie de la sous-région est placée sous le leadership du chef de l’État nigérian Mahamadou Buhari. Il sera aidé dans sa tâche par les autres chefs d’États de la sous-région.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here