Spread the love

Le ministre togolais de l’économie et des finances, Sani Yaya, prend les commandes de la présidence du Conseil des gouverneurs de la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC).

Le togolais succède à ce poste au ministre des finances de Sierra-Leone, Jacob Jusu Saffa. Selon George Agyekum Donkor, président de la BIDC « la nomination de Sani Yaya est un choix naturel. M. Yaya incarne l’assiduité et la polyvalence » avant d’ajouter « Des qualités qui sont une valeur ajoutée pour notre institution ». Le Conseil des Gouverneurs de la BIDC est composé des ministres des Finances ou des ministres de la Planification des 15 Etats membres de la Cédéao.

Il faut dire que la BIDC qui est le bras armé de la CEDEAO, se veut un instrument efficace de lutte contre la pauvreté dans les pays de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest . Elle œuvre pour la création de richesses et la promotion de l’emploi dans les Etats membres. Infrastructures, industrie, social, développement, services sont les domaines d’intervention de la banque dans le secteur public et privé.

Il faut rappeler que Sani Yaya a une longue expérience dans le domaine financier et bancaire, ainsi qu’une grande expérience du secteur public.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here