Spread the love

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a réduit à deux ans la suspension de cinq ans infligée en novembre 2020 par la Fédération internationale de football (FIFA) au président de la Confédération africaine (CAF) Ahmad.

Le TAS estime que le Malgache a notamment enfreint les règles en matière de «distribution de cadeaux et détournement de fonds».

Le désormais ex-patron du foot africain devra également s’acquitter d’une amende de 50.000 francs suisses.

Source: rfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here