Spread the love

Usant de son arme de service pour se suicider, l’ancien Directeur général de la police nationale Dieudonné Ouattara est mort ce mardi 26 juillet matin chez lui a Nonghin dans le quartier rimkieta», à Ouagadougou au Burkina Faso.

Alertés, les sapeurs pompiers ont tenté de l’évacuer à l’hôpital pour des soins mais il succombera en cours de route. Le contrôleur général de police Dieudonné Ouattara, marié et père de 4 enfants, avait été nommé Directeur général de la police nationale le 5 janvier 2022 par l’ex président Roch Kaboré. Selon Dieudonné Ouattara, l’exigence d’efficacité et de gouvernance vertueuse doit amener tous les acteurs à repenser la police nationale et à la réadapter au contexte actuel. Il souhaitait engager des réformes structurelles pour bâtir un socle qui garantira le respect du plan de carrière du policier afin d’éviter certaines frustrations souvent constatées dans la gestion du personnel

Quelques mois après la chute du pouvoir deRoch Kab oré le 24 janvier 2022,il a été remplacé par le contrôleur général de police Roger Ouédraogo, un de ses promotionnaires en avril dernier. Il n’aurait passé que trois mois à la tête de la direction générale de la police nationale.

Dieudonné Ouattara a été directeur provincial de la police nationale dans la province de la Léraba (région des Cascades) , puis directeur régional dans la région des Cascades. Il a aussi servi comme directeur régional de la police nationale de la région du Sud-Ouest.

Bien avant sa nomination à la direction général de la police nationale en janvier 2021, il a été porté à la tête du Secrétariat permanent (SP) du Centre national pour la coordination du mécanisme d’alerte précoce et de réponse (CN-CMAPR), un service rattaché au premier ministère.

En février 2021,sa structure avait présenté une étude avec des pistes de solutions sur l’insécurité dans la région de l’Est.

Source: afriquesur7

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here