Au Bénin, les regards sont désormais tournés vers la Cour Constitutionnelle pour la validation définitive  des candidats retenus pour la présidentielle après la liste rendue publique par la CENA. Mais, déjà la CEDEAO, la voix du président de la Commission, Jean-Claude Kassi Brou, réagit et prône pour la préservation de la paix et la procédure légale.

En effet, après la publication de la liste des candidatures retenue par la CENA pour prendre part à la présidentielle du 11 avril prochain, le président de la commission de la CEDEAO Jean-Claude Kassi Brou, n’a pas tardé pour réagir. Le président de la commission de la CEDEAO, invite tous les acteurs à œuvrer pour la paix et au respect des dispositions légales.

« Après cette étape, ça va la Cour Constitutionnelle et il y a un certain délai délai qui sera donné avant que la liste définitive soit finalisée. Donc, nous allons suivre tout ça » a réagi à chaud Jean-Claude Kassi Brou avant de poursuivre en invitant toutes les parties à la préservation de la paix et aux respect de la procédure légale « Comme nous l’avons dit dans notre communiqué, nous demandons aux parties d’œuvrer dans le sens de maintenir la paix, de suivre les dispositions légales et réglementaires. Nous allons voir qu’est-ce qui va ressortir des décisions de la Cour Constitutionnelle par rapport à la liste.» exhorte-t-il aux différentes parties engagées dans la course à la présidentielle du 11 avril prochain au Bénin.

Il convient de rappeler que vendredi 12 février, la Commission Électorale Nationale Autonome (CENA) a rendu public la liste des candidatures retenues pour la présidentielle du 11 avril prochain. Et seules, trois candidatures ont été retenues sur les vingt enregistrées. Les deux candidatures vues comme poids lourds de l’opposition, notamment celle de Reckeya Madougou et celle Joël Aïvo, ont été rejetées pour manque de parrainages

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here