Au Bénin, depuis le vendredi 26 mars, la campagne pour la présidentielle du 11 avril prochain a été lancée. Les trois duos en course pour la conquête du fauteuil présidentiel se sont lancés dans la campagne de séduction des électeurs. À Abomey-Calavi, l’honorable Épiphane HONFO donne le ton de la mobilisation pour le duo Talon-Talata.

En effet, après avoir lancé sa campagne avec une rencontre avec les étudiants à l’université, le président sortant Patrice Talon et sa colistière, Talata ont mis le cap sur le nord du pays. Les autres mouvenciers se sont répartis sur l’ensemble du pays pour mobiliser et ratisser large en faveur  de la réélection du président sortant et sa colistière. Les cadres et élus du partis au pouvoir ne lésinent sur aucun détail. Les petits plats sont mis dans les grands en vue d’assurer une écrasante victoire un coup K.O, dès le premier tour le 11 avril prochain.

C’est le cas Dimanche 28 mars que l’honorable Épiphane HONFO, un des lieutenants du duo TALON-TALATA, a lancé à travers une gigantesque caravane sa campagne de mobilisation pour la cause du duo. Il avait à ses côtés des conseillers communaux comme Franck DOHO, Modeste ONIDJE, Obed COUTHON, Rémy HOUNTON. La caravane a sillonné Arcon ville, Campus UAC, Godomey-Togoudo, Womey marché, Cocotomey, Cococodji, Hèvié, Ouèdo, Togba, avec une forte mobilisation de la population que ce soint jeunes, femmes, ou vieux, ils étaient nombreux, sinon une marré humaine à sortir massivement prouver leur adhésion à la politique du président Talon et de sa colistière. C’est donc une sortie-test réussie pour l’honorable Épiphane Honfo du parti Union Progressiste et sa suite dans le cadre des activités de cette campagne dans la commune.

Rappelons que si dans le camp de la mouvance présidentielle béninoise, la mobilisation est déjà grande sur l’ensemble du pays, du côté des candidats de l’opposition, les choses sont pour le moment très moroses. La campagne se poursuit jusqu’au 09 avril prochain. Le vote aura quant à lui est prévu pour le 11 avril.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here