Ben Bernanke, Douglas Diamond et Philip Dybvig, trois Américains, sont récompensés « pour leurs recherches sur les banques et les crises financières ». Leurs travaux ont permis de démontrer l’importance de prévenir les effondrements bancaires généralisés. Ben Bernanke, est l’ancien président de la Fed, la banque centrale américaine.

Pourquoi avons-nous des banques ? Comment les rendre moins vulnérables ? Et pourquoi les faillites bancaires exacerbent-elles les crises financières ? C’est à ces questions que se sont consacrés, au début des années 1980, les trois lauréats du prix Nobel d’économie 2022.

Leurs travaux ont été, selon le comité du Nobel, d’une grande importance pratique dans la régulation des marchés financiers et la gestion des crises. « Dans un article de 1983, Ben Bernanke a montré, à l’appui d’analyses statistiques et de sources historiques, que les paniques bancaires entraînaient des faillites bancaires et que ce mécanisme a transformé dans les années 1930 une récession assez ordinaire en dépression, la plus spectaculaire, la plus sévère que nous ayons vue dans l’histoire moderne », a déclaré John Hassler, membre du comité pour le prix Nobel de l’économie.

Source:rfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here