Au Togo, après le séminaire parlementaire de deux jours tenu la semaine dernière sur l’acte additionnel relatif au renforcement des prérogatives du Parlement dans le cadre de la restructuration de la Commission de la CEDEAO, les députés du parlement de la CEDEAO ont entamé lundi 03 octobre 2022, les travaux de la deuxième session extraordinaire de l’année 2022. Les travaux de cette rencontre de 5 jours ont été ouverts par la présente de l’assemblée nationale Togolaise.

En effet, conformement aux dispositions réglementaires du parlement communautaire des Etats de l’Afrique de l’ouest, les députés du parlement de la CEDEAO tiennent à Lomé du 03 au 08 octobre 2022, les travaux de la deuxième session extraordinaire de l’année de leur institution communautaire. C’est la Présidente de l’Assemblée nationale du Togo, Yawa Tségan Djigbodi qui a ouvert les travaux. Elle avait à ses côtés le président de l’institution Dr Sidie Mohamed TUNIS et de la 3ème vice-présidente de l’institution communautaire, Mémounatou IBRAHIMA ainsi que  des présidents d’institutions de la République Togolaise, des ministres.

 

Dans son mot d’ouverture, Mme Yawa Tségan Djigbodi a invité les députés à l’écoute et à une participation active aux travaux afin qu’à l’issue des travaux les résultats attendus soient atteints car selon elle, de assises doivent conduire à revisiter les outils clés de gestion de l’institution communautaire, à mener de profondes réflexions en vue de réaliser le grand renouveau dans l’espace communautaire à travers des solutions innovantes et adaptées. Pour la présidente de l’assemblée nationale du Togo « cela montrerait aux populations de notre espace, notre détermination et notre capacité à suivre à grande lancée, l’évolution irréversible vers le bien-être partagé », a-t-elle déclaré. Elle a en outre réitéré l’engagement du Togo à soutenir toutes les initiatives visant à accélérer la modernisation de l’espace communautaire.

Dans son mot de bienvenue, la troisième vice-présidente du Parlement de la Cedeao, Honorable IBRAHIMA Mémounatou, a saisi l’occasion pour témoigner sa gratitude au président de la République du Togo, Faure Gnassingbé pour avoir autorisé la tenue de cette session sur le territoire togolais. « Je saisi l’heureuse opportunité de cette tribune pour témoigner tout particulièrement ma gratitude à son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, président de la République du Togo pour avoir permis la tenue des présentes assises à Lomé » a-t-elle indiqué avant de rappeler que « toutes les commodités accordées témoignent de son engagement constant et son leadership remarquable au sein de notre espace communautaire »

Pour sa part, le président du parlement de la CEDEAO, Dr. Sidie Mohamed Tunis, a  dans son allocution, tenu à rappeler  l’objectif principale de la deuxième session extraordinaire du parlement qui se tient dans la capitale togolaise. En effet, selon lui, il s’agit de l’examiner du projet de budget exercice 2023 du Parlement communautaire. Parlant du choix de Lomé pour cette session,  il a  rappelé que le choix du Togo se justifie par aussi bien la paix et la sécurité dont jouit le pays mais aussi et surtout de l’engagement sans faille du président de la République du Togo Faure Gnassingbé pour la résolution des conflits dans la sous-région.

Le président Sidie Mohamed TUNIS a par ailleurs rappelé aux députés du parlement communautaire, l’importance et les enjeux de la rencontre de Lomé notamment l’examen du budget de budget, car selon lui, le budget du Parlement permet, à l’institution de fonctionner et de financer ses activités ainsi que la mise en œuvre des actions prévues  dans le plan stratégique du parlement communautaire. Sidie Mohamed TUNIS a ainsi invité les députés, à examiner minutieusement les chapitres et rubriques du projet de budget qui leur sera soumis dans le but de s’assurer que les besoins des populations sont pris en compte.

 

Rappelons que les travaux vont se poursuivre jusqu’au vendredi 7 octobre prochain et prennent fin avec le rapport final des travaux et la cérémonie de clôture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here