Spread the love

Mais la chanteuse a su rester positive. Tout en luttant contre un lupus, Selena Gomez a dû faire face à un body-shaming récurent sur les réseaux sociaux. Et comme elle l’a confié au micro du podcast Giving Back Generation de son amie Raquelle Stevens, ces attaques l’ont profondément affectée alors qu’elle traversait une période très difficile. « J’ai subi des attaques en rapport avec ma fluctuation de poids pour la première fois. J’ai un lupus, des problèmes de reins et de pression sanguine, alors j’ai beaucoup de problèmes de santé. C’est là que j’ai vraiment commencé à me soucier de l’image de mon corps », a-t-elle confié, comme l’a relevé  ET Online.

Si le lupus n’est pas directement responsable des fluctuations de poids de Selena Gomez, ce sont les traitements qui en sont la cause.  « Je me fiche de m’exposer et d’entendre ce que les gens disent à ce propos. Traitez les autres de la façon dont vous aimeriez être traité », a expliqué celle qui n’en veut à personne et préfère s’en tenir à une règle de vie positive.

Source 20minutes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here