Spread the love

L’honorable Alassani Nakpale poursuit la tournée dans sa circonscription électorale. Ce mardi 15 septembre 2020, deuxième jour de cette tournée, a été marqué par les rencontres d’échanges dans deux cantons.

Il s’agit en effet, des cantons de Pana et de Bidjenga. Ainsi, l’honorable Alassani a ouvert cette deuxième journée de sa tournée par le canton de Pana où il a échangé avec le chef du canton et ses sous-chefs. Tout comme la première journée, l’objectif était le même. Échanger avec eux sur les questions de développement de leur canton, la sécurité, mais surtout de la pandémie de la Covid-19. Au cours des échanges, un accent particulier a été mis sur les questions de sécurité et de lutte contre l’extrémisme violent, le respect des mesures barrières contre la covid19, qui ne cesse de s’aggraver avec déjà 40 décès au Togo. L’honorable Alassani a exhorté les uns et les autres à respecter scrupuleusement les consignes du gouvernement afin de briser la chaîne de propagation de cette pandémie car pour lui « il faut d’abord être en bonne santé, avant de parler de développement du canton ».

De leur côté, le chef et ses sous-chefs ont insisté sur la nécessité de mettre en place un poste de gendarmerie ou de police dans zone, afin de mieux faire face à la question de l’insécurité. Plusieurs autres sujets notamment, l’électrification, le problème d’eau potable,…, ont été évoqués par le chef et sous-chefs de Pana. En retour, l’honorable Alassani a dit prendre note de toutes ces préoccupations.

À la suite de cette rencontre avec les chefs du canton de Pana, M. Alassani Nakpale a visité deux chantiers en cours de réalisation dans le canton. Il s’agit d’abord d’un bâtiment de trois classes et bureau à l’école primaire de Pana, construit par l’Agence Nationale de Développement à la Base (ANADEB). Les travaux de ce bâtiment sont à la phase de finition.  Le second chantier visité par l’honorable, est celui d’un bâtiment de quatre (04) classes, d’un bureau et d’un magasin,  équipés de 120 tables bancs.

Bâtiment EPP Pana

Bâtiment EPP Pana, Don de ANADEB

Ce bâtiment est l’oeuvre de l’ONG Cap As  en collaboration avec Neem France. Le coût de réalisation est estimé à environ trente (30) millions de francs CFA. L’honorable Alassani s’est félicité de la construction de ces bâtiments qui se situe dans la droite ligne de la politique de développement du chef de l’État, politique dont l’éducation est l’un des piliers majeurs.

Bâtiment du Lycée de Pana, don Cap As en collaboration avec Neem France

Il a ensuite mis le cap sur le canton de Bidjenga. Sur place, il a échangé avec le chef canton et ses sous-chefs. Plusieurs sujets de développement du canton ont été passés en revue. Il s’agit notamment de la route, du dispensaire, de quelques ponts en difficultés, du lycée de la localité.

Rencontre avec les chefs de Bidjenga

Il a ensuite eu de très fruitiers échanges avec les jeunes leaders d’opinion de Bidjenga. Les échanges avec ont portés sur l’emploi des jeunes, la promotion des cadres de la localité, sans oublier la sensibilisation sur les mesures barrières contre la pandémie du coronavirus.

Les jeunes leaders d’opinion de Bidjenga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here