Depuis le lancement le 2 juillet dernier du projet de création du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE) suivi du lancement du processus d’inscription pour le vote en ce début de semaine, une polémique s’est emparée de la toile. Certaines organisations de la diaspora togolaise vont jusqu’à contester ce projet qu’elles qualifient de politique. Face à cette polémique, le chef de la diplomatie togolaise en charge des togolais de l’extérieur, Robert Dussey n’est pas resté sous silence. Il recadre le débat en rappelant les missions et rôle du HCTE dans un communiqué rendu public jeudi par son cabinet.

En effet, dans un communiqué rendu public jeudi par le département du Ministre Robert Dussey en guise de réponse à ces organisations, en vue de rassurer les uns et les autres, il indique que le Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur, n’est aucunement affilié ni à une organisation professionnelle ni philosophique encore moins politique avant de rassurer que « Le Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur sera un organe consultatif de statut associatif, non partisan, non discriminatoire et à but non lucratif …».

A travers ce communiqué, le Ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et des Togolais de l’Extérieur recentre le débat et rétablit la vérité face à la campagne d’intoxication savamment orchestrée par une certaine diaspora contre ce projet sensé rassembler toute la diaspora togolaise qui joue un rôle important dans le développement du Togo et dans l’économie nationale. Ainsi, le département du ministre Dussey a tenu a précisé dans son communiqué que la création du HCTE s’inscrit dans la politique du gouvernement du renforcement des liens avec la diaspora togolaise et de son implication dans le développement du Togo et surtout l’amélioration de la communication et des relations entre le Gouvernement et la diaspora.

Le Ministre Dussey rassure par ailleurs que le HCTE « ne sera affilié à aucune obédience confessionnelle, philosophique ou politique. En outre, le projet du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur vise, entre autres, à rassembler tous les ressortissants togolais résidant à l’étranger sans distinction d’origine régionale, ethnique, religieuse, sociale, de sexe et de profession ou d’opinion ; à promouvoir partout la défense de leurs droits et intérêts ; à favoriser et à valoriser la contribution des Togolais de l’extérieur dans tous les aspects du développement économique, environnemental, social et culturel ; à assurer la participation active de la diaspora aux affaires publiques du Togo et à apporter les secours nécessaires aux Togolais de l’extérieur en situation difficile ».

Pour ce qui est de la sélection des membres de la Commission Electorale Indépendante du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (CEI-HCTE), ce communiqué rappelle qu’ils ont été identifiés sur appel à candidature du 08 juillet 2019 et qu’il n’est pas question « d’utiliser les données personnelles des Togolais de l’extérieur à des fins quelconques ».

Il convient de rappeler que les inscriptions pour l’élection du 77 membres du bureau du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur  commencés le 15 juillet dernier se poursuit jusqu’au 15 Août prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here