Spread the love

Visiblement, celui qui depuis avril 2019 est arrivé au Togo pour faire office d’ambassadeur des États-Unis au Togo, Éric William Stromayer puisque c’est de lui qu’il s’agit, ne finira jamais de surprendre l’opinion nationale et internationale par ses multiples sorties rattachées et polémiques. Des sorties ratées, en totale déphasages avec les missions d’un diplomate et ambassadeur. La dernière en date est son discours à ” la nation” déguisé du lind dernier.

Alors qu’il n’a pas fini de redorer son blason complètement écorché au sein de l’opinion après sa sortie polémique et maladroite au lendemain de la proclamation provisoire des résultats de la présidentielle du 22 février dernier. Une sortie par laquelle, il, Éric William Stromayer, visiblement mécanisant la législation togolaise en matière de proclamation d’élection, demandait au gouvernement et à la CENI de proclamer les résultats bureau de vote par bureau de vote, encore une fois, le diplomate américain revient au-devant de la scène, avec une sortie complètement aux antipodes des normes qui régissent la mission d’un diplomate accrédité dans un pays.

En effet, contrairement à la pratique qui se fait en matière de diplomatie, en cas de crise majeur dans un pays, les ambassadeurs accrédités dans ce pays, appellent leurs compatriotes à la vigilance en leur donnant des consignes claires et strictes à suivre. Ils ne leur revient pas de s’ériger en donneurs de leçons aux citoyens des pays où ils sont encore moins aux dirigeants. En cas de dérapages, les diplomates peuvent à la limite, attirer la vigilance des dirigeants. Malheureusement, Éric William Stromayer, lundi, a pris la décision de fermer pertinemment les activités de l’ambassade des USA au Togo aux motifs du Coronavirus alors que même dans les pays les plus touchés par cette pandémie, les ambassades des USA fonctionnent encore. Il, le diplomate américain, au lieu de sortir un communiqué à l’endroit de ses compatriotes et du personnel de l’ambassade, a prononcé un discours à la limite d’un discours à la nation togolaise. Discours dans lequel, il se met dans la posture non d’un simple ambassadeur mais d’un donneur de leçons, mieux d’un gouverneur de l’époque coloniale. Et ceci, en outrepassant complètement les prérogatives d’ambassadeur qu’il est.
Ainsi, même si le contenu du message véhiculé dans son discours n’est pas aussi mauvais en soi, d’autant plus qu’il interpelle les populations au respect des règles d’hydrogène et de protection contre la propagation du Coronavirus ainsi qu’à leur sens de responsabilité, il faut reconnaitre que Éric William Stromayer, en fait de trop. Pour lui qui a été pendant longtemps dans les couloirs de la diplomatie et qui connaît très bien les canaux et les règles de bienséance en la matière, il se pose un problème, celui des réelles motivations qui sous-tendent son comportement ? Que gagne-t-il en voulant par tous les moyens, créer un incident diplomatique entre le Togo et les USA qui pourtant, entretiennent de très bonnes relations depuis de longues années.

Il serait donc temps que l’ambassadeur apprenne à revoir sa communication afin de rester dans les limites des prérogatives dévolues à un ambassadeur et contenues dans ses lettres de créances.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here