Spread the love

Dans le cadre des préparatifs du  processus électoral en cours au Togo, les représentants des Nations-Unies Mohamed Ibn Chambas et de la CEDEAO, Garba Loumpo ont  rencontré marfi 12 novembre le groupe parlementaire NET-PDP.

En effet, cette rencontre conjointe des deux institutions se situe  dans  le contexte de la mission d’écoute,  de ces institutions les (Nations-Unies et la CEDEAO) et les différents acteurs de la classe politique togolaise. Ainsi, la rencontre a été présidée par  Mohamed Ibn Chambas des Nations-Unies et de Garba Loump  de la CEDEAO. Ils avaient en face d’eux une délégation, du PDP et du NET conduite respectivement par les premiers responsables de ces deux partis notamment Gerry Ta’ama et Innocent Kagbara.

L’objectif de cette rencontre est d’écouter les acteurs politiques togolais sur l’accompagnement que ces deux institutions pourraient  apporter au processus électoral en cours pour l’élection présidentielle de 2020. Selon le président national du Parti Démocratique Panafricain(PDP) Innocent Kagbara au sortir de cette rencontre, « il reste un souhait pour les acteurs politiques togolais que l’élection présidentielle de 2020 se tienne dans des conditions de transparence et d’équité, acceptables par tous » avant d’ajouter que « l’expertise de ces deux institutions est souhaitée et est la bienvenue ».

Il convient de rappeler que le Togo est en phase active de préparation de la présidentielle de 2020, un processus de tous les enjeux pour le pays et les différents acteurs politiques. Les institutions internationales intervenant dans les processus électoraux veulent ainsi anticiper toutes les formes de dérapages car en Afrique, la plupart des conflits voient le jour lors des présidentielles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here