Spread the love

Le candidat du Parti Démocratique Panafricain (PDP), Innocent Kagbara veut aller vite et très vite. Il n’a eu que juste quelques heures après le dépôt de son dossier de candidature à la CENI pour la présidentielle pour rendre public son projet de société qu’il propose aux togolais.

En effet, Innocent Kagbara était jeudi devant la presse nationale et internationale pour présenter son projet de société qu’il entend mettre en oeuvre s’il est élu lors de la présidentielle du 22 février 2020 prochain. Intitulé « Les graines de l’émergence du Togo », la mise en oeuvre de ce projet permettra selon Innocent Kagbara,  d’assurer un mieux-être à toutes les couches socio-professionnelles du Togo avec un accent particulier mis sur  les femmes et les jeunes. Document d’une trentaine de pages, ce projet de société constitue est l’antidote que le PDP et son candidat propose aux togolais pour relever le défi de développement et de l’émergence du Togo.

Ainsi, pour Innocent Kagbara, il s’agit de redonner espoir aux citoyens togolais à travers une offre politique ambitieuse qui restaure l’État « Nous voulons redonner l’espoir aux togolais à travers une politique ambitieuse de la restauration de l’Etat et de la bonne gouvernance. Ce qui nous permettra de pouvoir aboutir à l’état de pays à revenu intermédiaire et de nouveau pays industrialisé et d’atteindre des points de croissance afin de redistribuer à la population où une place prépondérante sera accordée aux femmes et à l’emploi des jeunes », a-t-il indiqué.

Au cours de cette conférence de presse de présentation de son programme de société,  Innocent Kagbara qui reste convaincu que la majeure partie des togolais aspire à l’alternance, a martelé que cette alternance passera par un candidat du centrisme avant de prendre d’importants engagements pour les 100 premiers jours de son accession au pouvoir notamment de porter l’aide de l’Etat à la presse à un milliard de FCFA, d’instaurer la gratuité des écoles surtout primaires et collèges, de reconstruire les marchés de Lomé et de Kara, d’augmenter le SMIG à 50 000 FCFA et de créer une maison d’aide aux artistes. Convaincu que 2020 est l’année de l’alternance au Togo, Innocent Kagbara croire tout de même, dur comme fer que l’alternance ne passera pas par les radicaux, « Les radicaux ne peuvent pas accéder au pouvoir. C’est impossible », a-t-il affirmé.

Il convient de rappeler que outre le candidat du PDP, neuf autres candidats sont en course pour la présidentielle du 22 février prochain au Togo dont le président sortant Faure Gnassingbé qui fait office du grand favori.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here