Les ateliers d’échanges régionaux entre les acteurs du sous-secteur des énergies renouvelables (EnRs) sont ouverts ce vendredi, 22 mars 2019 à Lomé. Organisés par l’Agence Togolaise d’Électrification Rurale et des Énergies Renouvelables (AT2ER), ces ateliers visent à renforcer le secteur des EnRs.

Les séries d’ateliers se tiendront dans les différents chefs-lieux des régions et ont pour objectif principal d’assurer une meilleure compréhension de la stratégie d’électrification du Togo, de la loi relative à la promotion de la production de l’électricité à base des sources d’énergies renouvelables au Togo. Il s’agit également, au cours de ces ateliers, de présenter l’AT2ER, d’assurer une meilleure compréhension de la Stratégie d’Électrification du Togo, d’identifier les acteurs du sous-secteur des énergies renouvelables, de dresser leur cartographie et de renforcer les relations pour la synergie d’actions dans le secteur.

Au-delà des acteurs des sous-secteurs, les autorités administratives et locales, notamment les préfets, les présidents des délégations spéciales ainsi que les chefs cantons ont été associés à ces ateliers.

Le Directeur Général de l’AT2ER, François Bolidja Tiem a, dans son mot de bienvenue, remercié les participants pour l’intérêt qu’ils accordent aux secteurs des énergies renouvelables. Il a également salué les partenaires techniques et financiers notamment la GIZ pour leur accompagnement indéfectible dans la réalisation des projets. Pour le DG de l’AT2ER, «le secteur des énergies renouvelables occupe une place de choix dans les différentes stratégies de croissance et il est impérieux que les acteurs du domaine se mettent ensemble, aux cotés du Gouvernement qui fait des efforts incommensurables, afin de dynamiser ce secteur, d’où l’importance de ces ateliers d’échanges ».

Dans son allocution d’ouverture, le Directeur Général des Énergies, représentant le Ministre des Mines et des Énergies, a dressé la liste des initiatives du Gouvernement dans le secteur des énergies, notamment la stratégie d’électrification qui a été lancée en Juin 2018, l’initiative Cizo, ce projet présidentiel qui n’est plus à présenter ainsi que le PND qui prend en compte tous les secteurs de développement. « Le gouvernement s’est engagé résolument à garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable à l’horizon 2030. Le but est d’atteindre un taux d’électrification de 50% à l’horizon 2020 et de 100% en 2030. Pour contribuer à l’atteinte de ces objectifs, le gouvernement a créé l’AT2ER » a laissé entendre le représentant du Ministre.

Le Directeur général des Énergies, dans son allocution a indiqué que la stratégie d’électrification du Togo mis en place par le Gouvernement est le socle fondamental pour faire émerger le secteur de l’énergie à travers les énergies renouvelables. Ainsi, ces ateliers vont permettre aux acteurs d’être outillés de cette stratégie et de se mettre ensemble avec l’AT2ER pour relever le défi du secteur des énergies renouvelables.

Après l’ouverture des ateliers, les participants ont eu droit à la présentation des textes régissant le secteur des énergies au Togo dans sa globalité et des énergies renouvelables en particulier, la présentation de l’AT2ER, et l’exposé sur la stratégie d’électrification. Ces présentations ont permis à chacun des participants d’être édifiés sur tous ces sujets à travers des échanges.

L’adhésion et l’engagement des acteurs locaux de soutenir le gouvernement du Togo dans la mise en œuvre de la stratégie d’électrification rurale ; l’identification des différents acteurs en action dans le domaine des énergies renouvelables ; l’intégration du sous-secteur des énergies renouvelables dans les interventions du développement ; la valorisation et l’organisation du secteur au profit des consommateurs ; des solutions et des ententes trouvées pour l’essor du secteur des énergies renouvelables sont entre autres résultats attendus à la fin de ces ateliers.

Soulignons que l’AT2ER assure la programmation et la réalisation des ouvrages d’électrification rurale ainsi que la mise en valeur du potentiel national en énergies renouvelables afin d’augmenter la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique. Ces ateliers régionaux prendront fin le 4 avril 2019.

Afrique-News avec la Cellule de communication de l’AT2ER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here